Feature Stories

A la découverte de l'équipe de l'OMS : Dr Fiona Braka, Chef d'équipe, Programme d'ur...

Professionnelle de la santé publique, titulaire d'un Master en Santé Publique de la Johns Hopkins Bloomberg School of Public Health, le Dr Fiona Braka travaille pour l'OMS depuis 18 ans, aidant les pays, dont l’Ouganda, son pays natal, de même que l'Éthiopie et le Nigéria, à renforcer leur capacité à fournir des vaccins. Elle met aujourd'hui sa vaste expérience dans le domaine de la vaccination et de l’éradication de la polio au service de la lutte contre les épidémies et les crises humanitaires sur le continent.

Les soins à domicile : une approche qui redynamise la lutte contre la maladie à coro...

Lagos – Lorsque Zainab Olowoyo a contracté la maladie à coronavirus 2019 (COVID-19), elle faisait partie de ces milliers de patients de la COVID-19 résidant dans le très peuplé état de Lagos et qui présentaient une forme bénigne de la maladie. Il n’était nullement nécessaire que ces patients soient placés dans un service d’isolement environnant. En lieu et place du transfert dans la structure d’isolement, Olowoyo a reçu des soins à domicile dans le cadre d’un programme de soins à domicile mis en œuvre par les autorités fédérales, en collaboration avec l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). Elle a récupéré tout en douceur et a éliminé le virus de son organisme au bout de dix jours.

Optimiser les enseignements tirés du déploiement des vaccins contre la maladie à cor...

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) s’est engagée dans un exercice de documentation des principaux enseignements tirés du déploiement des vaccins anti-COVID-19 en Afrique. Cet exercice prend en compte un large éventail d’éléments susceptibles de renforcer la confiance dans les vaccins, qui vont de la remarquable initiative des centres de vaccination de masse mis en place en Angola à la logistique complexe relative à la chaîne du froid au Rwanda, en passant par le modèle de communication élaboré au Ghana.

Les centres « exemplaires » de vaccination contre la COVID-19 de l’Angola

Le Paz Flor, un centre commercial situé en plein cœur de Luanda, est généralement bondé de clients en quête de bonnes affaires ou attablés devant un repas. Cependant, dans le cadre de l’intensification du déploiement des vaccins contre la COVID-19, cet espace si couru de la capitale angolaise a été converti en centre d’administration de vaccins qui sauvent des vies.

Présentation de l’équipe de l’OMS — Dre Messeret Shibeshi, responsable de la vaccina...

Avec plus de 20 années d’expérience dans l’organisation de campagnes de vaccination de masse et dans la planification des interventions rapides en Afrique, Dre Messeret Shibeshi, responsable de la vaccination à l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), fournit un appui à 20 pays d’Afrique de l’Est et australe pour le déploiement de vaccins d’importance vitale contre la COVID-19.

Laisser des acquis durables après l’épidémie d’Ebola en Guinée

C’est une matinée tranquille pour le personnel du centre de traitement de la maladie à virus Ebola situé dans la périphérie de N’zérékoré, une ville du sud-est de la Guinée. Les zones de triage et de réception du centre sont toutes vides. Le personnel médical est détendu et jovial pendant qu’il s’occupe d’une poignée de patients ou fait du rattrapage sur quelques tâches administratives dans le bureau.

La vaccination stimule la prévention à Ebola de la Sierra Leone

Alors que la terrible épidémie d’Ebola de 2014-2016 en Afrique de l’Ouest a dévasté des vies et anéanti les services de santé, elle a aussi fourni des enseignements essentiels sur le contrôle épidémique en motivant une riposte rapide et efficace ainsi qu’en entraînant des progrès dans les vaccins et les thérapeutiques.

Le Ministre de la Santé de la Guinée s’exprime sur les efforts déployés pour combatt...

L'épidémie d'Ebola qui a éclaté en Guinée au début de 2021 a été déclarée terminée le 19 juin, quatre mois seulement après la confirmation des premiers cas dans une communauté rurale du sud du pays. Grâce aux leçons tirées de l'épidémie de 2014-2016 et à l'expertise nationale croissante, une réponse rapide a été mise en place, permettant d'endiguer l'infection généralisée. Le ministre de la Santé, l'honorable Dr Rémy Lamah, explique ce qu'il a fallu pour stopper le virus et les défis rencontrés.

Le système qui bloque l’importation de cas de COVID-19 au Rwanda

Lorsque les réacteurs de l’avion s’éteignent, les passagers arrivés à destination fouillent dans leurs bagages à main pour se munir des documents à présenter aux agents du service d’immigration. Cette scène se déroule à l’Aéroport international de Kigali, un carrefour régional fréquenté. Le pays a mis en œuvre un système de suivi électronique innovant pour arrêter la propagation domestique de la COVID-19 importé par les passagers en provenance de l’étranger.