Photo Stories

Vaccination des communautés vulnérables du Libéria contre la COVID-19

Le Libéria a progressé dans son programme de vaccination contre la COVID-19, ayant entièrement vacciné près de 70 % de sa population éligible depuis mars 2021, date à laquelle la vaccination a été lancée. Une solide coordination entre le gouvernement et ses partenaires, un comité de pilotage de riposte à la COVID-19 bien huilé et de multiples campagnes de vaccination de masse ont contribué au succès du pays.

Renforcer les équipes médicales d’urgence d’Afrique

Avec plus de cent urgences de santé publique par an – allant des épidémies aux catastrophes naturelles ou provoquées par l’homme – l’Afrique enregistre la charge la plus lourde dans le monde. L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) soutient les pays de la Région pour renforcer leurs équipes médicales d’urgence et les aide à améliorer la qualité et la rapidité des services de santé lors des catastrophes et autres urgences.

Le Congo a presque doublé les dons de sang en trois ans

En République du Congo, 80 % des produits sanguins collectés sont fournis aux hôpitaux traitant les femmes et les enfants. Les pénuries de produits sanguins mettent en péril la vie des patients qui en ont besoin pour leur prise en charge transfusionnelle, presque toujours dans un contexte d’urgence.

L'OMS en action continue pour aider à contrôler Ebola à Mbandaka

Mbandaka – Juste une semaine après le lancement du projet REDISSE IV post Ebola (Regional disease surveillance systems enhancement) visant l’amélioration des systèmes régionaux de surveillance des maladies par le Ministère de la Santé Publique, Hygiène et Prévention le 16 avril 2022 dans le chef-lieu de la province de l’Equateur, personne ne pouvait imaginer un retour aussi fracassant de la maladie à virus Ebola à Mbandaka, dans une ville qui en avait déjà enregistré deux fois, la 9ème épidémie en 2018, et la 11è

Un diagnostic renforcé pour booster la lutte contre la tuberculose au Congo

Brazzaville, mars 2022 – En République du Congo, 11 000 cas de tuberculose sur 21 000 attendus sont dépistés en moyenne chaque année. Plusieurs obstacles existent pour venir à bout de cette maladie infectieuse et très contagieuse, le plus souvent associée à des conditions de vie précaires. Parmi ces obstacles figure l’accès au service de diagnostic, préalable au traitement adéquat et à temps de la maladie. C’est ainsi que, sur financement du Fonds Mondial, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a appuyé l’installation de deux machines GeneXpert de diagnostic rapide à Brazzaville et Pointe Noire, multipliant par huit la rapidité de détection de la maladie et permettant un traitement précoce qui sauve des vies.