Sommet de l’UA 2019 à Niamey : Arrivée de la Directrice Régionale de l’OMS pour l’Afrique, Dr Matshidiso Moeti et rencontre avec les Premières Dames du Niger

Dans le cadre de l’organisation des évènements parallèles au Sommet de l’Union Africaine qui se tient à Niamey du 8 au 9 juillet 2019, la Directrice Régionale de l’OMS pour l’Afrique, Dr Matshidiso Moeti, invitée spécialement pour participer aux forums sur le cancer, sur la lutte contre la paludisme et sur les maladies tropicales négligées est arrivée à Niamey le 3 juillet accompagnée d’une forte délégation d’experts de l’OMS.

 

En effet, ce forum des Chefs d’Etat de l’Afrique est une grande opportunité pour mettre en avant toutes les questions de développement pour l’Afrique en présence de plusieurs sommités du monde, dont entre autres les représentants des partenaires et les bailleurs de fonds, les autorités de tous les pays dont les ministres de la santé, les Premières Dames d’Afrique ainsi que la société civile et les experts dans tous les domaines.

 

La Directrice Régionale, accueillie à sa descente d’avion par les Conseillers Spéciaux du  Ministre de la Santé Publique en compagnie du Chargé du bureau de l’OMS au Niger et de ses collaborateurs, a noté sa satisfaction d’être à Niamey et de participer à ces évènements. « J'attends avec intérêt des échanges significatifs avec les décideurs aux plus hauts niveaux sur des questions critiques telles que la couverture sanitaire universelle et les maladies non transmissibles, en particulier le cancer. » a annoncé Dr Moeti à son arrivée à Niamey.

Dès le 4 juillet 2019, la Directrice Régionale a été reçue en audience par les Premières Dames du Niger, Hajia Aissata Issoufou et Dr Lalla Malika Issoufou qui sont toutes les deux, marraines des principaux évènements sur la santé en marge du sommet, notamment le forum sur le cancer en Afrique, celui sur le fardeau des maladies tropicales négligées et la lutte contre le paludisme en Afrique.

Les discussions avec la Directrice Régionale ont permis de souligner l’importance de l’implication des Premières Dames dans la promotion de la santé en Afrique et l’amélioration des conditions de vie des populations en général. « Les thèmes soulevés qui sont la lutte contre le cancer, la réduction du fardeau des maladies tropicales négligées et l’élimination du paludisme en Afrique passent nécessairement par ce genre de plaidoyer de très haut niveau que font les Premières Dames d’Afrique pour contribuer à réduire la charge de ces maladies sur notre continent. » a ajouté Mme la Directrice Régionale à l’occasion de ces rencontres.

Les Premières Dames ont exprimé toutes leur reconnaissance envers l’Organisation mondiale de la Santé pour son soutien indéfectible aux causes qu’elles défendent ensemble pour une Afrique en meilleure santé.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir