La Ministre ivoirienne de la santé invite les parents à respecter les cinq rendez-vous de vaccination avant le premier anniversaire de l’enfant

(Abidjan, Côte d’Ivoire, le 03 mai 2017) - La Semaine africaine de la vaccination (SAV), qui s’est déroulée parallèlement à la Semaine mondiale de la vaccination (24 – 30 avril), a été l’occasion, pour les pays, d’améliorer leurs services et systèmes de vaccination à travers des outils et des activités de plaidoyer, d’éducation et de communication.

 Ce fut également l’occasion de (i) mieux faire comprendre l’importance de la vaccination ; (ii) de s’assurer que chaque enfant reçoive tous les vaccins de base nécessaire en routine, continue d’être vacciné durant l’adolescence et à l’âge adulte et, enfin (iii) de s’assurer que tout le monde est à jour de ses vaccins, peu importe l’âge et saisir les opportunités de recevoir d’autres interventions qui sauvent des vies.

La Côte d’Ivoire a officiellement lancé la 7ème édition de la SAV dont le thème est « Les vaccins protègent tout le monde, faites-vous vacciner! », le 24 avril 2017 à Bouaflé (environ 300 Km d’Abidjan, au centre ouest du pays).

A cette occasion, la Ministre ivoirienne de la santé et de l’hygiène publique, Docteur Raymonde Goudou Coffie, qui présidait cette cérémonie, a rappelé l’engagement du Gouvernement à travers d’importantes décisions prises en faveur de la vaccination notamment l’achat anticipé des vaccins et la déclaration de l’année 2017« année de la vaccination »en ces termes : « Chers parents, la vaccination est un acte important pour la vie. Le Gouvernement s’est engagé à mettre tout en œuvre pour protéger les populations contre les épidémies et multiplie les efforts pour assurer la couverture vaccinale comme l’atteste la décision d’achat anticipé des vaccins requis pour l’année afin d’éviter la rupture de stocks préjudiciables à l’atteinte des objectifs de couverture vaccinale ». Enfin, la Ministre a invité les parents au respect scrupuleux des cinq (05) rendez-vous de vaccination de l’enfant avant son premier anniversaire « Avant un an, l’enfant doit être présenté cinq fois à la vaccination, c’est-à-dire, à la naissance, à un mois et demi, à deux mois et demi , à trois mois et demi et à 9 mois ».

Le Représentant de l’OMS en Côte d’Ivoire, dans une allocution lue par Dr N’zué Kofi, Chargé de la vaccination au Bureau pays, a souligné « qu’il s’agit d’une action de haute portée en matière de prévention car on ne cessera de le rappeler, la vaccination compte parmi les mesures les plus efficaces disponibles au service de la santé publique. Elle permet de sauver entre deux et trois millions de vies chaque année ». En 2015, 116 millions de nourrissons dans le monde ont reçu 3 doses de vaccin contre la diphtérie, le tétanos et la coqueluche, les protégeant contre les maladies infectieuses qui peuvent causer une maladie grave et un handicap. Les cas de poliomyélite ont diminué de plus de 99% depuis 1988. Aujourd'hui, seulement 3 pays (Afghanistan, Nigéria et Pakistan) restent polio-endémiques, en baisse par rapport à plus de 125 en 1988.

La semaine de vaccination qui vient d’être lancée connaîtra des moments forts avec des séances de renforcement de la vaccination, de sensibilisation sur les pratiques familiales essentielles à la survie de l’enfant ainsi que sur l’importance de la vaccination pour tous les âges.

Outre la présence de l’OMS, la cérémonie de lancement officiel a également enregistré la participation de l’UNICEF, de la Commission national Polioplus du Rotary international et d’Helen Keller International (HKI).

___________________________________

 Contact-média :

M. Souleymane KONE, Chargé de programmes Promotion de la santé,  Communication et Plaidoyer, Tél : +225 22517222, Email : koneso [at] who.int
Contact technique :

Dr Kofi NZUE, Point focal PEV, Tél : +225 22 522 517 216

Email :nzuek [at] who.int 

Ci-dessous:

01. Quatorze (14) mères de la commune de Bouaflé ont été primées par Madame la Ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique de Côte d’Ivoire

02. Des séances de sensibilisation sur les pratiques familiales essentielles et l’importance de la vaccination pour tous les âges ont été organisées pendant la SAV

03. Dr N’ZUE Kofi, Représentant du Représentant de l’OMS

04. Mères, enfants et Jeunes se sont donnés rendez à la place Tchintchin de Bouaflé pour vivre ce évènement.

05. Stand de sensibilisation du programme Nationale de Nutrition (PNN)

Cliquez sur l'image pour l'agrandir