Niamey : l'OMS offre un important lot de médicaments et matériels médicaux au Gouvernement du Niger pour la détection et la réponse aux épidémies de choléra

Ce mercredi 21 aout, à travers une cérémonie solennelle organisée à l'entrepôt de l'OMS à Niamey, l'OMS Niger a fait un don d'un important lot de médicaments et de matériels médicaux au Gouvernement du Niger dans le cadre de la lutte contre les épidémies de choléra.

Cette cérémonie, présidée par le Ministre de l'Action humanitaire et Gestion des catastrophes en présence de la Représentante ai de l'OMS au Niger, du Secrétaire Général Adjoint du ministère de la santé, du Chef de file des Partenaires Techniques et Financiers, des représentants des agences du système des Nations Unies , des staffs de l'OMS et du Ministère de la Santé Publique, a été l'occasion de plusieurs interventions qui ont rappelé le contexte épidémiologique du Niger avec des épidémies récurrentes de choléra, surtout suite aux inondations auxquelles le pays fait face chaque année.

« L'OMS avec les agences du système de nations unies et les partenaires techniques et financiers prennent au sérieux la situation des inondations dans le pays et ses probables conséquences. C'est pourquoi, pour accompagner le Niger à détecter et prendre en charge précocement une éventuelle épidémie de choléra, l'OMS met aujourd'hui à la disposition du Gouvernement du Niger ce lot de médicaments et de matériels médicaux d'une valeur estimée à 76.686.939 FCFA. » a souligné la Représentante ai de l'OMS au Niger, Dr Anya Blanche.

En effet, les sombres souvenirs des dégâts que causent le choléra dans le pays sont encore récents, avec la dernière épidémie survenue en 2018 qui a fait environ 3822 cas dont 78 décès. Le Ministre de l'Action humanitaire, Mr Laouan Magagi, a exprimé la reconnaissance du gouvernement pour tous les efforts de l'OMS dans ce domaine et salue cette proactivité pour une meilleure préparation à ce genre de situation. « Cette année, aucun cas de choléra n'a encore été déclaré, raison de plus pour saluer ce geste de l'OMS qui nous permet d'être bien outillé pour faire face aux épidémies qui pourraient survenir. La situation des inondations actuelles est déjà alarmante. » a ajouté Mr le Ministre.

A la date du 14 août 2019, les données de la cellule de crise aux inondations estiment à plus de 15 000 le nombre de personnes sinistrées réparties dans plus de 2000 ménages. Les ménages ainsi sinistrés par les inondations vivent en situation précaire ce qui les rend plus vulnérables aux maladies d'origine hydrique dont le choléra.

« C'est une occasion pour réaffirmer l'engagement des partenaires techniques et financiers auprès du gouvernement pour renforcer le système de détection et de réponse aux urgences sanitaires et aux autres catastrophes naturelles qui touchent souvent le pays. La prévention contre le choléra est une lutte hautement multisectorielle, à laquelle nous devons tous nous engager. » a indiqué le Chef de file des partenaires Techniques et Financiers, Mr Basiel Bogaerts pendant cette cérémonie.

Des échantillons des différents lots de médicaments et matériel ont été présenté aux autorités présentes à la cérémonie. Pour rapprocher ces kits des bénéficiaires, l'OMS appuiera leur acheminement jusqu'aux chefs-lieux des régions, selon un plan de distribution convenu avec le ministère.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir