Niamey : La 1ère Dame du Niger, Hajia Aissata Issoufou, lance officiellement la Semaine Africaine de la Vaccination (SAV) couplée aux Journée Locales de Vaccination contre la Polio

Le samedi 2 novembre 2019, au sein du centre de santé de Saga Gourma de Niamey, a été officiellement lancée l’édition 2019 de la Semaine Africaine de vaccination (SAV) couplée aux Journées Locales de Vaccination contre la poliomyélite, à la supplémentation en Vitamine A et au déparasitage à l’Albendazole.

Sous le haut patronage de la Première Dame du Niger, Hajia Aissata Issoufou, et en présence du Ministre de la Santé Publique, cette cérémonie a rassemblé plusieurs hautes personnalités parmi lesquelles l’épouse du Premier Ministre, les membres du gouvernement, les députés nationaux, les Chefs traditionnels et religieux, les représentants des agences du système des nations unies et les partenaires techniques et financiers, les représentants de la société civile, ainsi que la population venue massivement pour la circonstance.

La Semaine Africaine de Vaccination commémorée cette année sous le thème : « Protégés ensemble : les vaccins ça marche ! » représente un appel pour une action collective plus forte en faveur de la vaccination dans la Région africaine de l’OMS. Elle sera l’occasion de sensibiliser sur les bienfaits de la vaccination afin d’encourager un plus grand nombre de personnes à se faire vacciner. L’intégration avec les Journées Locales de Vaccination contre la Polio est une opportunité non seulement de vacciner contre la polio mais aussi de rattraper tous les enfants non vaccinés ou incomplètement vaccinés dans le PEV de routine.

La Représentante ai de l’OMS au Niger, Dr Anya Blanche, dans son discours au nom des partenaires de la vaccination, a noté sa satisfaction pour cette intégration qui permet d’offrir plus de service à un plus grand nombre d’enfants. « L’approche intégrée qui sera utilisée pendant cette campagne est à saluer, car elle permettra d’administrer également le VPO à plus de 3 millions d’enfants de moins de 5 ans, la Vitamine A à plus de 5 millions d’enfants de 6 à 59 mois, et de déparasiter plus de 4 mille enfants de 1 à 5 ans dans tous les districts sanitaires du pays. Le ministère de la santé publique et ses partenaires entre autres Unicef, HKI, OMS ont travaillé ensemble afin d’aboutir à cette intégration exemplaire. » a souligné Mme la Représentante.

Il faut noter que pour la polio, la vaccination concernera 32 districts sanitaires choisis sur la base d’une analyse de risque polio selon la méthode de l’OMS et une attention particulière sera accordée aux zones d’accès difficile et insuffisamment couvertes par le programme de routine et la dernière campagne nationale organisée au mois de juin 2019.

En prononçant son discours de lancement officiel, la Première Dame du Niger, Hajia Aissata Issoufou, a rappelé la particularité de la SAV, qui est une initiative régionale pilotée et coordonnée par le Bureau Régional de l’OMS pour l’Afrique et mise en œuvre par les pays de la Région Africaine. « Le Niger à l’instar des autres pays a souscrit à cette initiative qui offre aux pays et aux partenaires une occasion exceptionnelle de consolider le partenariat et de mener un plaidoyer à un haut niveau en vue de renforcer les programmes nationaux de vaccination. Ce d’autant plus que cette célébration se fait non seulement dans le cadre du plan conjoint entre l’Organisation des Premières Dames d’Afrique pour le Développement (OPDAD) et l’OMS, mais aussi en lien avec l’appel à l’action pour l’accès à la vaccination de routine que nous les Premières Dames d’Afrique avons lancé en janvier 2016. » a noté la Première Dame.

La cérémonie a pris fin par l’administration symbolique du VPO, de la Vitamine A et de l’Albendazole par la 1ère Dame et toutes les autorités présentent notamment l’épouse du 1er Ministre, le Ministre de la Santé, les Représentantes de l’OMS et de l’Unicef.

Une vue des officiels à la cérémonie avec de gauche à droite: le Ministre de la Santé, la 1ère Dame du Niger, l’épouse du 1er Ministre, la Représentante ai de l’OMS au Niger et la Représentante adjointe de l’Unicef
Credits
Cliquez sur l'image pour l'agrandir