Le Burundi organise sa première Conférence Nationale sur la Santé

Le Burundi a lancé les travaux de sa première Conférence Nationale sur la Santé. Le coup d’envoi de cet événement a été donné ce lundi 16 septembre par le 2ème Vice-Président de la République, le Dr. Joseph Butore, en présence de plusieurs personnalités, dont des représentants du peuple, des membres du Gouvernement, ainsi que des représentant des corps diplomatiques et consulaires.

Organisé sous le thème : « Droit à la Santé et Bien-être pour Tous, à travers l’Action Multi-sectorielle et la Santé dans toutes les Politiques», la Conférence Nationale sur la Santé est pilotée par le Ministère de la Santé Publique et de la Lutte contre le Sida, avec l’appui des partenaires du Burundi en tête desquels l’Organisation mondiale de la Santé.

« Ce thème cadre bien avec la mission de l’Organisation mondiale de la Santé tel que décrite dans le 13ème Programme Général de Travail : Promouvoir la santé, Préserver la sécurité mondiale et enfin, Servir les populations vulnérables » a déclaré le Dr Walter Kazadi Mulombo, Représentant de l’OMS au Burundi. « Il est aussi parfaitement aligné avec la déclaration d’Astana de 2018, un nouvel engagement mondial en faveur des soins de santé primaires pour tous qui trace la voie à suivre pour l’instauration de la couverture sanitaire universelle. Cette mission est une contribution à la réalisation des Objectifs de Développement Durable, et reste conforme à la Constitution de l’OMS, qui énonce que : La santé de tous les peuples est une condition fondamentale de la paix du monde et de la sécurité ; elle dépend de la coopération la plus étroite des individus et des États.» a-t-il poursuivi.

La conférence, qui réunit près de 350 acteurs et intervenant dans la santé et les secteurs connexes, résulte des résolutions des deux forums sur la santé en Afrique qui se sont respectivement tenus à Kigali et Praia, et qui ont entre autres issu comme résolutions, l’organisation des conférences nationales sur la santé comme mécanismes pour assurer le suivi de la mise en œuvre des recommandations issues des forums sur la santé sur le continent.

Les objectifs de cette première édition sont entre autres de faire le point sur la mise en œuvre des engagements du Burundi par rapport aux Soins de Santé Primaire et aux Objectifs de Développement Durable liés à la santé, et à identifier les priorités, les réformes, les actions et les investissements à mener en vue d’accélérer les progrès vers la Couverture Sanitaire Universelle et les autres cibles de l’ODD3. La conférence servira aussi d’opportunité pour la formulation des orientations pour l’élaboration de la feuille de route en vue de faire des progrès vers la CSU et les autres cibles de L’ODD3.

« La conférence offre une opportunité au Gouvernement du Burundi, en collaboration avec tous ses partenaires, de s’inscrire dans la dynamique mondiale axée sur la promotion des Soins de Santé Primaires, pour l’accélération de la marche vers la Couverture Sanitaire Universelle, et, l’atteinte des Objectifs de Développement Durable, en l’occurrence l’ODD N°3 - accès à la santé -, avec sa cible N°8, centrée sur la couverture sanitaire universelle », a déclaré le Dr. Jospeh Butore. « En vous accompagnant dans l’organisation de cette conférence, notre vœu en tant que Gouvernement, est que vous puissiez jeter   un regard critique sur la mise en application des grands agendas mondiaux dans notre pays. », a-t-il poursuivi.

Durant les trois jours de la conférence, différentes activités sont prévues, dont des séances de présentations par des experts sur des sujets variés liés à la réalisation de la Couverture Sanitaire Universelle. Les activités consisteront aussi en des panels de haut niveau, toujours sur la Couverture Sanitaire Universelle et la santé dans toutes les politiques. 

Pour le Dr. Kazadi Mulombo, les participants devraient saisir cette opportunité et faire de ces trois jours un moment de réflexion pour faire le point sur la mise en œuvre des engagements du Burundi dans le domaine de la santé, ainsi que sur les progrès et les difficultés sur les enjeux mondiaux du moment. « Unis dans un élan patriotique et inspirés par vos expertise et vos expériences dans vos domaines respectifs, saisissez cette opportunité pour aider le Burundi à identifier les priorités, les réformes, les actions et les investissements à faire,  en vue d’accélérer les progrès vers la Couverture Sanitaire Universelle, en prenant en compte des innovations déjà initiés tels que la Financement Basé sur la Performance ou la Carte d’Assurance Maladie, en vue de l’accès à des services de santé de qualité, de protection contre le risque financier et de résilience du système de santé de votre pays. » a recommandé le représentant de l’OMS au Burundi.

Quant au 2ème vice-président de la République Joseph Butore, le gouvernement espère que cette conférence permettra surtout d’identifier les priorités communes dans la planification et élaboration des politiques du pays. « En vous accompagnant dans l’organisation de cette conférence, notre vœu en tant que Gouvernement, est que vous puissiez jeter   un regard critique sur la mise en application des grands agendas mondiaux dans notre pays. » a précisé le Dr. Butore

Il est à signaler que les conclusions issues de cette première Conférence Nationale, serviront notamment dans la définition de la déclaration d’engagement par le Gouvernement du Burundi, lors de la prochaine Réunion de Haut Niveau des Nations Unies sur la Couverture Sanitaire Universelle, prévu pour le 23 septembre à New York.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir
For Additional Information or to Request Interviews, Please contact:
Dr. Denise NKEZIMANA
Point focal communication
Bureau de la Représentation au Burundi
Boulevard de l’Uprona, Rohero I
BP 1450 Bujumbura
Tél. +257 79 58 76 47
nkezimanad [at] who.int
Dismas Junior BIRARONDERWA

Communications Consultant, WHO Burundi
Email: bijunior2000 [at] yahoo.fr
Tel. +257 79 47 98 98