Cas suspect d’infection par le nouveau coronavirus au Burkina Faso : les résultats d’investigation du laboratoire de l’institut Pasteur de Dakar négatifs

Cas suspect d’infection par le nouveau coronavirus au Burkina Faso : les résultats d’investigation du laboratoire de l’institut Pasteur de Dakar négatifs

Ouagadougou, le 11 février 2020, le Ministère de la santé a fait un exposé sur les mesures sanitaires préventives prises par le Burkina Faso  pour faire face à un risque de survenue d’une éventuelle épidémie due au nouveau coronavirus dans le pays. C’était au cours d’une conférence de presse  qui a réuni de nombreux journalistes venant des medias publics et privés du Burkina et de nombreux invités. Parmi ces invités, le Représentant de l’OMS et l’Ambassadeur de la Chine au Burkina Faso

Contexte

L’actualité sanitaire internationale est marquée depuis le mois de décembre 2019 par l’apparition du 2019-nCoV dans le monde, particulièrement en Chine, premier pays victime de la maladie appelée COVID-19. Déclarée le 30 janvier par l’OMS, comme  Urgence de santé publique de portée internationale par le Directeur Général de l’OMS, les statistiques font  état à la date du 11 février de 43 103  cas confirmés dans le monde dont  42708 en Chine avec 1017 décès, selon l’OMS. Face à l’avancée de l’épidémie dans le monde, nombreux sont les pays qui ont mis en place des systèmes de surveillance et de prévention de la maladie, suivant les recommandations de l’OMS.  Dans le cadre de cette surveillance, les autorités sanitaires  du Burkina Faso ont été alertées le 05 février 2020,  de la présence  d’un patient  asthmatique, souffrant de toux, de gêne respiratoire et d’une fièvre. Ce patient avait séjourné les jours précédents en Chine et est  arrivé au Burkina Faso le 29 janvier 2020. Cet état grippal du patient, associé à son arrivée récente de  Chine laissait présager d’un cas suspect de COVID-19

Des résultats de laboratoire négatifs

En respect des mesures de prévention, le cas suspecté avait été mis en isolement en milieu hospitalier et bénéficiait d’un suivi quotidien ainsi que 02 personnes contacts. Des tests de laboratoires ont été effectués au laboratoire de référence grippe du Burkina Faso par une équipe dépêchée de l’Institut Pasteur de Dakar. Ce 11 février 2020,  le Ministre de la santé a saisi l’opportunité de cette conférence de presse pour annoncer publiquement aux journalistes les résultats des tests d’investigation de laboratoire qui se sont avérés négatifs par l’institut Pasteur. Elle invite chacun à éviter les comportements à risque, afin de prévenir le Burkina Faso de la maladie et a rassuré les Burkinabè des mesures prises par le Gouvernement du Burkina Faso pour faire face à une éventuelle épidémie.

Quelques mesures préventives prises par le Burkina Faso

Face au risque que présente le 2019-nCoV,  le Ministère de la santé a mis  en place des mesures de prévention de la maladie. A ce titre la surveillance a été renforcée et de multiples actions mises en œuvre dans le sens de la protection des populations et du personnel de santé. Parmi les mesures prises on peut citer entre autres : l’activation du Centre des opérations de réponse aux urgences sanitaires (CORUS),  le renforcement de la surveillance aux points d’entrée terrestre, ferroviaire et aéroportuaire,  le renforcement des actions de communication.

 

Cliquez sur l'image pour l'agrandir
For Additional Information or to Request Interviews, Please contact:
Dr Kambiré Chantal

Dr KAMBIRE Marie Chantal

DPC

Tel  00223 70 20 02 34