Une importante campagne de vaccination contre le choléra débute au Nord-Kivu, dans l’Est de la République démocratique du Congo

Les agences et leurs partenaires alertent sur une situation sans précédent en RDC où les épidémies de choléra et de rougeole aggravent la situation sanitaire d’un pays déjà fortement touché par l’épidémie d’Ébola

Genève / Goma, le 27 mai 2019 – Plus de 800 000 personnes seront vaccinées contre le choléra dans le Nord-Kivu à l'est de la République Démocratique du Congo (RDC), avec le lancement aujourd’hui d'une grande campagne de vaccination orale.

La campagne sera mise en œuvre par le Ministère de la Santé de la RDC avec le soutien de l'OMS et de ses partenaires, et financée par Gavi, l’Alliance du Vaccin. Au cours de ces activités de vaccination, un total de 835,183 personnes vivant dans les zones de santé de Binza, Goma, Kayina, Karisimbi, Kibirizi, Kirotshe et Rutshuru seront immunisées jusqu’au 1er juin 2019.

La campagne administrera la première de deux doses de vaccin anticholérique oral (OCV) aux populations à risque. Après la mise en œuvre réussie, une campagne pour administrer la deuxième dose aura lieu à un stade ultérieur fournissant ainsi une protection immunitaire complète contre le choléra.

Plus de 10 000 cas de choléra ont été signalés dans le pays depuis janvier 2019, entraînant plus de 240 décès. En outre, plus de 80 000 cas présumés de rougeole ont entraîné plus de 1 400 décès depuis le début de l'année tandis qu'un cas de poliovirus de type 2 en circulation a été signalé dans la province du Kasaï plus tôt ce mois-ci.

"La RDC est confrontée à une combinaison sans précédent d'épidémies meurtrières", a déclaré le Dr Seth Berkley, Directeur exécutif de Gavi, l’Alliance du Vaccin. "Alors que l'épidémie de la maladie à virus Ébola continue de causer une misère indescriptible à l'Est, les épidémies de rougeole et de choléra font également des milliers de victimes dans tout le pays. C’est pourquoi nous intensifions notre riposte, par le biais de cette campagne de vaccination anticholérique, de la vaccination antirougeoleuse en cours dans les zones de santé touchées par l’épidémie de rougeole, ainsi que de notre soutien continu à la vaccination anti-Ébola en RDC et dans les pays voisins. Nous ne pouvons permettre que ces souffrances inutiles se poursuivent."

"Le choléra est une maladie évitable. Vacciner les personnes à risque dans les zones de santé les plus exposées du Nord-Kivu pour qu’elles ne contractent pas le choléra constitue une contribution et des efforts considérables pour protéger des centaines de milliers de personnes contre cette maladie en vue d’augmenter le niveau d'immunité de la population," a déclaré le Dr Deo Nshimirimana, Représentant ad intérim de l’OMS en République Démocratique du Congo. Il a ajouté : "L'OMS travaille étroitement avec les autorités nationales et provinciales du Nord-Kivu ainsi que tous les partenaires pour s'assurer que les personnes ciblées dans ces zones de santé seront toutes vaccinées."

Les 835.183 doses de vaccin oral contre le choléra (OCV) ont été prélevées du stock mondial de vaccins anticholériques, entièrement financé par Gavi qui prend également en charge les coûts opérationnels de la campagne. L'utilisation du stock pour la riposte aux épidémies est gérée par le Groupe de coordination international (ICG), composé de représentants de l'OMS, de l'UNICEF, de la FICR et de MSF.

Depuis le lancement du stock en 2013, des millions de doses d'OCV ont permis de lutter contre les épidémies dans le monde entier. Au cours des quinze dernières années (entre 1997 et 2012), seulement 1,5 million de doses de vaccin oral contre le choléra ont été utilisées dans le monde. Rien qu’en 2018, le stock a fourni 17 millions de doses à 22 pays différents. Depuis le début de 2019, plus de 6 millions de doses ont déjà été expédiées pour faire face à des épidémies ou pour lutter contre le choléra endémique dans des pays comme le Mozambique, le Nigeria, la Somalie et le Zimbabwe.

En outre, plus de 2 millions de personnes ont été vaccinées récemment en RDC dans le cadre d'une campagne de riposte à la rougeole dans 72 zones de santé, financée par Gavi par le biais de l'Initiative contre la rougeole et la rubéole (MRI). Plus de 400 000 personnes devraient être vaccinées ultérieurement dans le cadre de cette réponse. Gavi financera également une campagne contre la rougeole pour 18 millions d'enfants de 6 mois à 59 mois qui débutera plus tard cette année. Cette campagne vient s’ajouter au soutien de Gavi envers les efforts du gouvernement pour renforcer la vaccination systématique qui est la meilleure solution à long terme contre les épidémies de rougeole.

Notes à l’usage des rédacteurs

À propos de Gavi, l’Alliance du Vaccin

Gavi, l’Alliance du vaccin, est un partenariat public-privé dont l'objectif est de sauver la vie des enfants et de protéger la santé des populations en favorisant l’accès équitable à la vaccination dans les pays à faible revenu. L’Alliance du Vaccin rassemble les gouvernements des pays en développement et les gouvernements des pays donateurs, l'Organisation mondiale de la Santé, l'UNICEF, la Banque mondiale, l'industrie du vaccin, les agences techniques, la société civile, la Fondation Bill & Melinda Gates et d'autres partenaires du secteur privé. Gavi utilise des mécanismes de financement innovants pour assurer un financement durable et un approvisionnement adéquat en vaccins de qualité. Depuis 2000, Gavi a permis de vacciner 700 millions d'enfants et de prévenir à terme 10 millions de décès. Pour en savoir plus, rendez-vous sur http://www.gavi.org et connectez-vous avec nous sur Facebook et Twitter.

Gavi, l'Alliance du Vaccin est soutenue par les gouvernements des pays donateurs (Afrique du Sud, Allemagne, Arabie saoudite, Australie, Brésil, Canada, Chine, République de Corée, Danemark, Espagne, États-Unis d’Amérique, France, Inde, Irlande, Islande, Italie, Japon, Luxembourg, Monaco, Norvège, Oman, Pays-Bas, Qatar, Royaume-Uni, Russie, Suède, Suisse), la Commission européenne, Alwaleed Philanthropies, le Fonds de l’OPEP pour le développement international (OFID), la Fondation Bill & Melinda Gates et Son Altesse Sheikh Mohamed bin Zayed Al Nahyan, ainsi que des partenaires privés et des entreprises (Absolute Return for Kids, Anglo American plc., The Audacious Alliance, The Children's Investment Fund Foundation, China Merchants Group, Comic Relief, Deutsche Post DHL, the ELMA Vaccines and Immunization Foundation, Girl Effect, la Fédération internationale des répartiteurs pharmaceutiques (IFPW), the Gulf Youth Alliance, JP Morgan, le Fonds koweïtien pour le développement économique arabe, la Fondation « la Caixa », LDS Charities, la Fondation du Lions Clubs International, Mastercard, Majid Al Futtaim, Orange, Philips, Reckitt Benckiser, Unilever, UPS et Vodafone).

Au total 835,183 personnes seront immunisées
Credits
Cliquez sur l'image pour l'agrandir
For Additional Information or to Request Interviews, Please contact:
Eugene Kabambi

Emergency Communications Officer
Tel : +243 81 715  1697
Office : +47 241 39 027
Email: kabambie [at] who.int

James Fulker

Telephone: +41 22 909 2926
Mobile: +41 79 429 55 05
Email: jfulker [at] gavi.org (Subject: RE)

Frédérique Tissandier

GAVI
Telephone: +41 22 909 29 68
Email: ftissandier [at] gavi.org