Obsèques du Pr Monekosso, Directeur Régional de l’OMS pour l’Afrique de 1985 à 1995, décédé le 19 novembre 2017 à Douala. La Directrice Régionale Dr Moeti était représentée par le Dr Socé Fall

Le Professeur Gottlieb Lobe Monekosso a été inhumé le samedi 13 janvier 2018 dans son village près de Douala dans l’arrondissement de Dibombari, après des hommages académiques, traditionnels et du corps médical à Yaoundé, Douala et Buéa.
Le Docteur Ibrahima Socé-Fall, Directeur des Urgences au Bureau Régional de l’OMS pour l’Afrique, a représenté l’OMS au nom du Directeur Régional le Dr Matshidiso Moeti. Il avait à ses côtés le Représentant de l’OMS au Cameroun le Docteur Jean-Baptiste Roungou ainsi que plusieurs membres du personnel du bureau de pays.
Le Professeur Gottlieb Lobe Monekosso, meurt à 89 ans, après avoir été le premier Directeur de la première Faculté de Médecine du Cameroun, le Centre Universitaire des Sciences de la Santé, puis Directeur Régional de l’OMS pour l’Afrique de 1985 à 1995, et Ministre de la Santé Publique du Cameroun de 1997 à 2000.   

La levée de corps à l’Hôpital Général de Yaoundé le 11 janvier a été suivie des hommages académiques à l’Université de Yaoundé I sous la présidence du Ministre de l’Enseignement Supérieur le Professeur Jacques Fame Ndongo, entouré de plusieurs membres du Gouvernement, des partenaires au développement et d’une foule nombreuse comprenant professeurs agrégés, médecins, étudiants, parents et amis. Toutes les prises de paroles ont souligné la multiplicité des talents, le génie pluriel, et le profond humanisme du disparu. Le Représentant de Docteur Matshidiso Moeti Directeur Régional de l’OMS pour l’Afrique, Docteur Ibrahima Socé Fall a loué  dans son intervention la grande stature du défunt, sa carrière riche et exceptionnelle, et son immense héritage scientifique, dans la même tonalité qui a caractérisé les nombreux hommages prononcés par les divers orateurs.

Au cours de la même journée, les honneurs traditionnels ont été rendus à l’illustre disparu à Douala, suivi de la veillée en famille à Buéa, ville où résidait le Professeur Monekosso depuis sa retraite, et dont l’association des médecins a organisé le 12 janvier une cérémonie d’adieu à l’Hôpital Régional suivie d’un culte religieux au Presbyterian Church de Buea Station.   

L’inhumation s’est déroulée le 13 janvier à Dibombari sous la présidence du Ministre de la Santé Publique Monsieur André Mama Fouda qui représentait le Chef de l’Etat. Il a élevé le Professeur Monekosso au nom du Président de la République et à titre posthume au grade de Commandeur de l’Ordre de la Valeur, l’une des plus hautes distinctions du pays.

 

Cliquez sur l'image pour l'agrandir
For Additional Information or to Request Interviews, Please contact:
Mme Barbara Etoa

NPO/HIP
E-Mail : etoankonob [at] who.int