Nouvelle épidémie de Polio en République centrafricaine

Le Ministre de la Santé et de la Population Dr Pierre SOMSE annonce une nouvelle épidémie de poliomyélite en République centrafricaine (RCA).
Le Ministre de la Santé et de la Population Dr Pierre SOMSE annonce une nouvelle épidémie de poliomyélite en République centrafricaine (RCA).

 

Bangui, 29 mai 2019. Suite à la découverte de deux cas de paralysie liée au poliovirus et conformément aux orientations de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), et au Règlement Sanitaire International (RSI 2005), le Ministère de la Santé et de la Population dans une communication à la presse, déclare l’urgence de santé publique de portée nationale en République centrafricaine (RCA).

Les deux cas ayant conduit à cette déclaration ont été découverts l’un dans la ville de Bambari située à environ 400 km au nord de Bangui (capitale de la République centrafricaine), chez un enfant de 3 ans présentant une paralysie des membres inférieurs ; l’autre à Bimbo, en périphérie de Bangui chez une fillette présentant aussi une paralysie des membres inférieurs, âgée également de 3 ans et originaire d’un village situé au bord du fleuve Oubangui, aux frontières de la RDC, le village Bokassi 2.

Des analyses de laboratoire approfondies effectuées respectivement par l’Institut Pasteur de Bangui, l’Institut Pasteur de Paris, le National Institute of Communicable Diseases (NICD) d’Afrique du Sud et le US Centers for Disease Control and prevention (CDC) d’Atlanta, ont permis de confirmer que dans les deux cas, il s’agit bien de cas de poliomyélite. Des investigations ont permis de montrer que les deux enfants touchés par la maladie n’ont jamais été vaccinés.

Depuis le premier cas détecté à Bambari, le Ministère de la santé et de la Population avec l’appui de l’Organisation mondiale de la Santé et de plusieurs autres partenaires s’activent pour  organiser la riposte. Plusieurs stratégies sont en cours d’ajustement :

  • une stratégie locale à mettre en œuvre dans l’immédiat pour stopper rapidement la transmission du poliovirus ;
  • une stratégie nationale pour le renforcement de la surveillance, de la vaccination de routine et de la communication autour de l’épidémie ;
  • une stratégie au niveau transfrontalier.

Dans son communiqué de presse, le Ministre de la Santé et de la Population Dr Pierre SOMSE a tenu à rappeler que le vaccin est le seul moyen de protéger les enfants contre la poliomyélite  et a invité et exhorté fortement tous les parents à adhérer et à faire vacciner leurs enfants aussi bien dans la routine que pendant les campagnes. Il a également instruit tout le personnel de santé du pays à bien exhorter les parents à respecter le calendrier vaccinal des enfants de 0 à 11 mois et aux équipes de vaccination, à ne laisser aucun ménage non visité pendant la campagne de vaccination qui ciblera les enfants de 0 à 59 mois.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir
For Additional Information or to Request Interviews, Please contact:
Augustin DIBERT

Promotion de la Santé | Communication

Tel :  +236 72300354

Email : diberta [at] who.int