Le Représentant de l’OMS prend sa retraite, le Cameroun lui dit au revoir

Les cérémonies et les témoignages de reconnaissance se sont succédés, voire bousculés tout au long du mois de mars : toutes et tous tenaient à dire au revoir au Docteur Jean-Baptiste Roungou à l’occasion d’un départ à la retraite survenu la veille de Pâques, le samedi 31 mars 2018, après un séjour de 2 ans et 11 mois riche en réalisations.

Au revoir du Gouvernement, lors d’un dîner officiel et solennel le 27 mars, avec la reconnaissance nationale, à travers un hommage et une décoration de l’ordre national de la valeur.

Au revoir de l’OMS au gouvernement et aux partenaires bilatéraux et multilatéraux lors d’un grand dîner le 28 mars,  pour une soirée cordiale, entrecoupée de témoignages et de musique.

Au revoir de l’Association du personnel à son plus illustre membre le 29 mars, au cours d’un après-midi ponctué de discours, remise de cadeaux, entremêlé d’émotion et d’éclats de rire.

Et avant cela, entre  le 3 et le 22 mars, le tour des Régions du Littoral, du Nord et de l’Extrême Nord, dont les gouverneurs, préfets, maires, délégué du gouvernement, autorités traditionnelles ont relayé le même message d’excellente collaboration et de gratitude des populations. Gratitude à l’OMS pour les vies sauvées plusieurs fois par jour dans les blocs opératoires de Makary ou de Garoua, les chirurgiens, médecins et sages-femmes déployés, les couveuses des prématurés de Bafia, les Banques de sang de Meiganga et de Bertoua, les moto ambulances et les véhicules qui sillonnent les contrées, les équipes de surveillance épidémiologique présentes dans tout le pays, l’OMS qui est parfois la seule agence des Nations Unies dans certaines régions, et la première à secourir les blessés des attentats ou les victimes d’accidents. Le Représentant de l’OMS a remercié à chaque fois lors des différentes étapes pour le soutien reçu pendant son séjour, et souhaité qu’il en soit de même, sinon davantage, pour son successeur.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir
For Additional Information or to Request Interviews, Please contact:
Mme Barbara Etoa

NPO/HIP
E-Mail : etoankonob [at] who.int