Kenya Certifié exempt de la maladie du ver de Guinée

Le Kenya a été officiellement déclaré exempt de la maladie du ver de Guinée. L'annonce a été faite par le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur Général de l'Organisation Mondiale de la Santé suite à la recommandation de la Commission Internationale pour la Certification de l'Eradication de la Dracunculose (ICCDE), lors de sa 12ème réunion à Genève du 15 au 16 février 2018.

La déclaration a été faite après que des experts ont certifié qu'il n’y avait aucune preuve de la propagation de la maladie dans le pays au cours des trois dernières années. Le Kenya devient le 41e pays de la région africaine de l'OMS à être certifié exempt de la maladie du ver de Guinée (GWD).

La dracunculose est une maladie parasitaire invalidante causée par Dracunculus medinensis - un long ver filiforme. Elle se transmet exclusivement lorsque les gens boivent de l'eau stagnante contaminée par des puces d'eau parasitées. Une fois à l'intérieur du corps, les larves peuvent devenir des vers qui peuvent atteindre 1 mètre de long.

Avec cette certification du Kenya, 6 pays restent à déclarer exempts de la dracunculose dans la région africaine de l'OMS: l'Angola, la République démocratique du Congo, le Mali, le Sud-Soudan, l'Éthiopie, le Tchad et le Mali.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir