Deuxième réunion des experts sur la gratuité des soins au Niger dans la perspective de la Couverture Sanitaire Universelle (CSU)

Deuxième réunion des experts sur la gratuité des soins au Niger dans la perspective de la Couverture Sanitaire Universelle (CSU)

Le mercredi 12 février 2020, le Ministère de la santé publique avec l’appui technique et financier de l’OMS a organisé la deuxième rencontre technique d’experts sur les options de refonte du dispositif actuel de la gratuité des soins. La première réunion sur ce sujet avait été tenue en octobre 2019 dans les locaux de la Représentation de l’OMS. Il s’était agi pour cette rencontre de poser les jalons d’une discussion technique entre experts sur la question de la refonte de la gratuité des soins voulue par les autorités sanitaires dans la perspective de la couverture sanitaire universelle (CSU).

L’objectif de cette deuxième rencontre d’une journée est d’approfondir les réflexions sur des propositions de dispositifs de la gestion de la gratuité des soins initiée depuis 2006 par le gouvernement et dont le fonctionnement rencontre d’énormes difficultés. 
La réunion a regroupé une trentaine d’experts aussi bien du ministère de la santé publique, de celui des Finances, du Plan, des partenaires techniques et financiers et de la société civile. 

Dans son allocution d’ouverture, le chargé de bureau de l’OMS a rappelé que le mécanisme d’exemption de paiement des soins aux enfants de moins de 5 ans et aux femmes enceintes mis en place par le gouvernement depuis 2006 couvre plus d’un quart de la population ayant recours aux services essentiels de santé. 
Cependant, cette modalité de prise en charge connait d’énormes difficultés dans son fonctionnement. C’est pourquoi le groupe d’experts travaille sur un nouveau modèle de dispositif qui permettra la professionnalisation du métier, l’utilisation efficiente des fonds, et la prise en charge gratuite effective de ces cibles pour un panier de soins donné. Ce nouveau dispositif permettra un redémarrage de la gratuité dans de conditions plus optimales en Janvier 2021. 

Quant au secrétaire général du MSP qui présidait la réunion, tout en remerciant les experts qui ont fait le déplacement, il a indiqué que la rencontre d’aujourd’hui doit finaliser les propositions techniques initiées lors de la première rencontre pour que des dispositions soient prises au niveau politique. 
Il a exprimé le souhait que cette seconde rencontre permette d’aboutir à des propositions consensuelles et décisives qui permettront à court terme un fonctionnement efficace du mécanisme de la gratuité des soins qui est attendu par les populations, une gratuité qui est si chère au plus haut niveau de l’Etat.
Les travaux se sont poursuivis sous la conduite du Secrétaire Général du Ministère de la Santé avec l'assistance technique du conseiller en politique et financement de la santé de l'IST/Ouaga, Mr Alexis Bigeard.  Des présentations et des discussions autour de ce sujet. Il est ressorti de ces discussions, la proposition aux autorités sanitaires nationales de deux (2) options du dispositif pour la refonte de la gratuité des soins au Niger. Il s’agit de :
Option I : Création d’une unité de gestion de la gratuité au sein du MSP avec un statut autonome de gestion ;
Option II : Création d’un nouveau programme budgétaire dans le cadre des réformes en cours sur le budget programme du MSP et la nomination d’un responsable en charge de ce programme.
Ces deux propositions d’options doivent être finalisées sur la base des discussions menées avant d’être soumises aux autorités. 

Cliquez sur l'image pour l'agrandir
For Additional Information or to Request Interviews, Please contact:
CHAIBOU Mahamane Bachir

Information, Communication & Technologies 
Community Manager | Web & Graphic Design 
OMS Niger
Email : chaiboub [at] who.int 
Mobile : +227 96 96 25 56