Covid-19 : aux Comores, les équipes d’intervention rapide formées par l’OMS

Dr Sainda Mohamed, MD, MSc, DPC, WHO (archive)
OMS Comores 2019
Credits

Covid-19 : aux Comores, les équipes d’intervention rapide formées par l’OMS

Du mardi 5 mai au vendredi 8 mai 2020, le Bureau de la représentation de l’Organisation Mondiale de la Santé aux Comores a organisé une formation de quatre jours au profit des membres des équipes d’intervention rapide (EIR). Ce personnel formé sera déployé dans tout le pays dans le cadre de la riposte contre le Covid-19.

Au total, 20 participants venus des trois îles, Anjouan, Mohéli et Ngazidja, ont suivi cette formation virtuelle qui a été faite par 6 facilitateurs de l’OMS basés dans 6 localités différentes (Dakar, Genève, Lyon, Brazzaville, Nairobi et Moroni).

Pour la première fois cet atelier a été organisée entièrement en visio-conférence à cause de la situation actuelle de fermeture des frontières et d’arrêts des vols. En effet, il y a quelques mois, le Ministère de la Santé des Comores avait souhaité bénéficier de cette formation. Malheureusement les experts retenus pour diriger la formation aux Comores n’ont pas réussi à faire le déplacement avec la fermeture de l’espace aérien, et le Bureau régional de l’OMS pour l’Afrique se devait de trouver une solution pour répondre à la demande du pays, en utilisant les NTIC et cela malgré le décalage horaire entre les pays des formateurs et l’archipel des Comores.

Dans son mot d’ouverture, le Dr DIARRA Abdoulaye, Représentant par intérim de l’OMS aux Comores, a mis l’accent sur trois résultats attendus de cette formation virtuelle, à savoir, que les équipes formées devraient être capable de :

  • Mener des enquêtes épidémiologiques sur les cas suspects pour confirmer ou infirmer une flambée épidémique ;
  • Mettre en œuvre les bonnes mesures de prévention et de lutte contre les infections en toutes circonstances ; et
  • Mener des recherches actives de cas et de contacts en vue de briser la chaine de transmission à tous les niveaux.

Pour sa part, le Secrétaire Général du Ministère de la Santé Monsieur Jean Youssouf a rappelé qu’une équipe opérationnelle est indispensable pour être capable d’agir immédiatement dans un délai de 24 heures après l’identification d’un cas suspect. « Cette équipe d’intervention rapide doit être capable de réagir avec efficacité et efficience et doit se mettre en coordination avec les autres efforts de riposte », a-t-il déclaré dans son discours prononcé au nom de la Ministre de la Santé.

Le renforcement des capacités des équipes d’intervention rapide entre dans le cadre du renforcement de la surveillance en général, mais actualité obligeant, servira la riposte au Covid-19 aux Comores. Les organisateurs comptent sur l’expertise acquise des participants qui devront former en cascade les équipes des districts sanitaires.

Le bureau de la Représentation de l’OMS aux Comores remercie les formateurs des différents sites et salue la réussite de cette expérience pilote qui sera certainement dupliquée dans d’autres états membres.

Dr Sainda Mohamed, MD, MSc, DPC, WHO (archive)
OMS Comores 2019
Credits
Cliquez sur l'image pour l'agrandir
For Additional Information or to Request Interviews, Please contact:
Abdillahi Ben Charafaine

Chargé de communication
OMS/Comores
Email : bena [at] who.int
Tél : +269 3397565