Réunion de concertation à Kinshasa entre le niveau stratégique de l’OMS, Bureau Pays, et les Sous-Bureaux provinciaux : comment accompagner efficacement les gouvernements provinciaux de la RDC

 

KINSHASA, 14 MAI 2019. Le Dr Deo NSHIMIRIMANA, Représentant ad intérim de l'OMS en République Démocratique du Congo (RDC), a ouvert lundi une réunion de concertation entre le leadership de l'OMS au niveau pays (basé à Kinshasa), et les 11 coordonnateurs des Sous-Bureaux provinciaux de l'OMS, dans un effort d'améliorer davantage la coordination stratégique des actions, pour plus d'efficacité et de productivité visant un appui technique agile attendu de l'OMS par la RDC. “J'aimerai encourager chacun de vous d’être ouvert et efficace dans nos discussions concernant certains sujets spécifiques tels la revue fonctionnelle du Bureau Pays, le Programme de Transformation de la Directrice régionale pour l’Afrique, le Treizième Programme Général de Travail de l’OMS etc. et, de la manière dont nous pouvons nous soutenir mutuellement pour un accompagnement stratégique des gouvernements provinciaux, en tant que conseiller technique en matière de la santé publique en vue d’atteindre un objectif commun, celui de rehausser le niveau de santé des populations de la RDC,” a indiqué le Dr NSHIMIRIMANA. 

Le Dr Amédée Prosper DJIGUIMDE, Conseiller Pays pour le Renforcement du Système de Santé (HSS) a pour sa part présenté les termes de référence de la réunion, en revenant également sur les résultats et les recommandations de la revue fonctionnelle avec des nouvelles missions assignées aux Sous Bureaux de l’OMS en RDC. Il s'est ensuite appésanti sur le Treizième Programme général de Travail de l'OMS et la contribution attendue du Bureau Pays de  la RDC. 

Dans ce contexte précis, l’obligation des résultats, fortement attendue des coordonnateurs des Sous-Bureaux de l’OMS en RDC, veut que le cadre de redevabilité entre ces derniers et le niveau stratégique du Bureau Pays soit bien défini et compris par tous, particulièrement pour la mise en œuvre de leurs plans de travail, conformément à la feuille de route du Plan national de développement sanitaire (PNDS) pour la RDC (2019-2022), ou encore aux grands axes de la Stratégie de coopération de l’OMS avec la RDC (2017-2021).  

Toujours lors de son intervention, le Dr NSHIMIRIMANA a mis l’accent sur la transformation profonde en cours au sein de l’OMS qui exige une réadaptation et un changement dans la manière de travailler pour mieux répondre aux besoins de santé de la population, en mutualisant les bonnes pratiques grâce aux outils de rapportage périodique pour les Sous Bureaux provinciaux. “Autant des défis à la fois stratégiques et techniques qui mettent chaque personnel de l’OMS, tant au niveau national que provincial devant ses responsabilités pour réussir à travailler ensemble, plaçant l’OMS à sa place de chef de file de la santé,” a souligné le Représentant ad intérim de l’OMS. 

Neuf médecins épidémiologistes provinciaux, sur un total de onze participants attendus, ont fait le déplacement de Kinshasa, saluant unanimement la tenue de ces travaux qui doivent leur permettre de s’engager davantage à mettre en œuvre de façon agile et renforcée les recommandations de la revue fonctionnelle, les axes prioritaires de la Stratégie de coopération avec les gouvernements provinciaux, avec l’appui de l’OMS à ses trois niveaux (Bureau Pays, Bureau régional et le Siège).

Le niveau stratégique de l’OMS à Kinshasa et les niveaux opérationnels provinciaux (Sous-Bureaux) partagent ainsi un engagement mutuel renforcé. Celui de promouvoir et de prendre en compte toutes les dimensions du système de santé, une gestion administrative et financière transparente et rigoureuse axée sur les résultats, une coordination efficace des urgences à travers la sécurité sanitaire globale, l’éradication de la polio et le contrôle de toutes les autres maladies évitables par la vaccination, avec, à gros traits, l’ambition d’atteindre la couverture santé universelle (CSU) au niveau de la RDC et de ses provinces.

Les groupes sectoriels et programmes prioritaires internes du Bureau Pays de l’OMS en RDC ont fait tour à tour des présentations résumant leur fonctionnement stratégique à travers le pays, en appui aux efforts du Ministère de la Santé pour améliorer la santé des populations de la RDC.

Pour une mise en œuvre efficace et un suivi assuré des recommandations de ces travaux, l’Administrateur du Bureau, M. Amadou DIOUF Gueye a pour sa part insisté sur la tenue régulière, dans l’avenir, de ce type de réunions avec les coordonnateurs des Sous-Bureaux de l’OMS – deux ou trois fois l’an. L’utilisation de la vidéoconférence ou de la téléconférence à un rythme mensuel est vivement encouragée entre l'administration centrale à Kinshasa et les coordinations provinciales pour une étroite collaboration.   
  
Contact, Media relations :
Eugene KABAMBI, chargé de communications, OMS, Bureau de la RDC, Kinshasa, kabambie [at] who.int |

Direct : +243 817 151 697
Version web :  http://newsletters.cod.afro.who.int/drcflyer/1vegd0pf3p1 
Follow us on Twitter : https://twitter.com/WHO_DRC

Click image to enlarge
For Additional Information or to Request Interviews, Please contact:
Eugene Kabambi

Emergency Communications Officer
Tel : +243 81 715  1697
Office : +47 241 39 027
Email: kabambie [at] who.int