Célébration de la Journée mondiale de lutte contre la polio au Tchad

N’Djamena, 31 octobre 2018 (OMS) : Au Tchad, pour des rai-sons d’agenda, la Journée mondiale de lutte contre la polio a été célébrée ce 30 Octobre 2018 conjointement avec le Rotary In-ternational Club, le Ministère de la Santé publique et ses parte-naires notamment l’OMS et l’Unicef sous le thème « Je veux en finir avec la Polio ».

L’objectif principal de cette Journée est de renforcer le plai-doyer, la communication et la mobilisation de ressources autour des stratégies de lutte contre la Poliomyélite.

Cet événement a été marqué par les allocutions du Président du Rotary Club de N’Djaména Doyen, le Président de la Commis-sion Nationale PolioPlus, le Représentant de l’OMS au nom des partenaires ainsi que de la Ministre de la Femme, de la Protec-tion de la petite enfance et de la Solidarité nationale, au nom du Ministre de la Santé publique.

Les quatre intervenants sont revenus sur l’importance de la journée dans le contexte du Tchad et de la sous-région notam-ment surtout avec la dernière notification de 2 cas de poliovirus sauvages dans l’Etat de Borno au Nigeria en août 2018 ainsi que la résurgence de nouveaux cas de cVDPV au Niger. Cette situation doit alerter les autorités tchadiennes et les partenaires pour renforcer la surveillance des cas de paralysies flasques aiguës (PFA).

Le Représentant de l’OMS au Tchad, Dr Jean-Bosco Ndi-hokubwayo, a rappelé que la Journée mondiale de lutte contre la poliomyélite a été instituée par le Rotary à travers son pro-gramme PolioPlus en 1985. Il s’agit de la première initiative mondiale de lutte contre la poliomyélite, par la vaccination de masse des enfants. Il a, par la suite, félicité le Tchad pour ses performances en matière de lutte contre la polio qui l’ont em-mené à être déclaré « pays libre de polio » par l’OMS en juillet 2016.

Le Dr Jean-Bosco Ndihokubwayo a insisté sur les nombreux défis à relever afin de garder ce statut. En effet le taux de vacci-nation de routine reste particulièrement bas et il doit absolu-ment être relevé aux standards internationaux pour éviter les épidémies dues aux maladies évitables par la vaccination dont notamment la polio.

Par la suite, le Rotary club international a remis au Ministère de la santé Publique un chèque d’un montant de 1. 202. 680 dol-lars. Ce fonds est destiné à appuyer le Gouvernement dans ses efforts à éradiquer définitivement la poliomyélite.

Les activités de la célébration de cette journée ont continué par la remise des tricycles et des attestations de formation suite aux initiatives de Rotary en faveur des handicapés victimes de la polio qu’il appuie à entreprendre notamment les activités géné-ratrices de revenus comme la fabrication de savon, des jus de fruits, la transformation des légumes.

Click image to enlarge
For Additional Information or to Request Interviews, Please contact:
Dr Ndihokubwayo Jean Bosco

Représentant de l’OMS au Tchad
Email: Ndihokubwayoj [at] who.int

Mr NAISSEM Jonas

NPO/HIP
Email : naissemj [at] who.int