ENQUETE STEPwise ALGERIE 2016-2017 : MEILLEURE CONNAISSANCE DU PROFIL DE SANTE DES ALGERIENS POUR LES FACTEURS DE RISQUE DES MALADIES NON TRANSMISSIBLES

 

Les résultats de l’enquête nationale sur la mesure du poids des facteurs de risque des maladies non transmissibles, STEPwise Algérie 2016-2017 ont été présentés par le ministère de la Santé à l’occasion de la journée mondiale de lutte contre le diabète à Alger, ce mercredi 14 novembre 2018.


En présence des représentants des professionnels de la santé, des membres du comité intersectoriel pour la lutte contre les facteurs de risque des maladies non transmissibles, représentants les départements ministériels, du coordonnateur résident du système des Nations unies, du représentant de l’OMS, du représentant de l’UNICEF et des médias, les résultats de ladite enquête ont été dévoilés facteur de risque par facteur de risque.

 

L’enquête STEPwise Algérie 2016-2017 a touché 7450 enquêtés, représentant les différentes régions du pays. Elle documente les huit facteurs de risque communs des maladies non transmissibles tel que définis par l’Organisation mondiale de la Santé à savoir : le tabac, l’alcool, les comportements alimentaires, l’inactivité physique, l’obésité, la pression artérielle élevée, la glycémie élevée et les dyslipidémies. Ce sont les facteurs de risque qui ont les plus grandes répercussions sur la mortalité et la morbidité dues aux maladies chroniques et qui peuvent être modifiés grâce à une prévention efficace.


Cadrant avec la célébration de la journée mondiale de lutte contre le diabète, la nouvelle donne, selon cette étude, dévoile une prévalence du diabète dans la population générale (âgée entre 19 et 69 ans), estimée à 14,4%. Une proportion de 8.2% des enquêtés présentent une hyperglycémie modérée et sont potentiellement diabétiques si des mesures préventives ne sont pas instaurées.

 

Concernant, la prévalence de la consommation actuelle de tabac fumé enregistrée, elle est de 16,5%. Les tentatives de sevrage tabagique, au cours des 12 derniers mois précédant l’enquête, représentent 2/3 des fumeurs actuels soit 60,3%  qui ont déclaré avoir tenté d’arrêter de fumer.

 

Pour les comportements alimentaires de la population enquêtée, 85.3 % des répondants consomment moins de 05 portions de fruits ou de légumes par jour et 85.8% ont déclaré être conscients des risques engendrés sur la santé par une consommation excessive de sel.

Au sujet de l’activité physique, près d’un quart (23,4%) de la population enquêtée, ne respectent pas les recommandations de l’OMS concernant l’activité physique et déclarent faire moins de 150 minutes d’activité physique modérée par semaine.

La mesure de la pression artérielle et le diagnostic de l’hypertension artérielle parmi tous les répondants, chez les deux sexes, rapportée par l’enquête STEPwise OMS-Algérie 2016-2017, montre que 30,8% des personnes interrogées, reconnaissent ou déclarent n’avoir jamais bénéficié d’une mesure de la tension artérielle par les professionnels de la santé. 69,2% déclarent avoir bénéficié de la prise de leur tension artérielle contre 54,4% qui déclarent avoir une tension artérielle normale. 14,8% déclarent avoir une Hyper Tension Artérielle. 5,1% en sont informés depuis plus d’un an et 9,7% depuis moins d’une année.

Dans son intervention à la séance inaugurale, le Dr Nguessan Bla François représentant de l’OMS en Algérie est revenu sur le rôle de l’OMS. Il a déclaré que « l’OMS a apporté tout l’appui nécessaire et possible pour mener à bien la conduite de cette enquête et garantir la qualité des données qui y sont générées » .  Concernant les résultats obtenus grâce à cette investigation  il a rajouté que « Les résultats de cette enquête viennent nous orienter, nous en tant que  décideurs,  sur  des interventions stratégiques à renforcer et/ou à développer dans le cadre du plan national stratégique de lutte contre les facteurs de risque des Maladies Non Transmissibles ».

Il est à noter que la première enquête STEPwise réalisée par l’Algérie remonte à 2003 et elle a concerné deux wilayas (Sétif et Mostaganem) alors que l'enquête STEPwise 2016-2017 s’est déroulée à travers l’ensemble du territoire national en tenant compte des différences géographiques (Littoral, Hauts plateaux et Région sud).