KOICA et l’OMS remettent officiellement le Grand laboratoire médical de santé publique de Lubumbashi réhabilité au Ministère de la Santé Publique, Hygiène et Prévention

Coupure du ruban symbolique par le Ministre de la santé publique, Hygiène et Prévention, L'Ambassadeur de Corée du Sud et le Directeur-pays de KOICA en RDC
OMS/Marlène Dimegni Bermi
Credits

KOICA et l’OMS remettent officiellement le Grand laboratoire médical de santé publique de Lubumbashi réhabilité au Ministère de la Santé Publique, Hygiène et Prévention

(LUBUMBASHI, 08 août 2022). Lundi avant-midi, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et l'Agence coréenne de la coopération internationale (KOICA) ont officiellement procédé à la remise du laboratoire de santé publique de Lubumbashi réhabilité, au Ministère de la Santé Publique, Hygiène et Prévention.

La cérémonie de remise officielle était présidée par Dr Jean-Jacques Mbungani Mbanda, Ministre de la Santé Publique, Hygiène et Prévention, en présence du gouverneur du Haut-Katanga, M. Jacques Kyabula Katwe, de l’Ambassadeur de la République de Corée en RDC, M. CHO Jaichel, du Directeur Pays de KOICA, M. Kim Sangchul, du Chargé du Bureau de l’OMS en RDC, le Dr Amédée Prosper Djiguimdé ainsi que de plusieurs autres invités de marque.

Le Dr Mbungani a sincèrement remercié KOICA et l’OMS qui ont joint leurs efforts depuis 2017, date de début des travaux de réhabilitation du laboratoire de Lubumbashi, afin que ce projet puisse prendre corps dans le but de renforcer le système national de laboratoire et le rendre capable de fournir des diagnostics dans le cadre de la biosurveillance en temps réel des maladies qui représentent des menaces de santé publique.

En effet, avec cette réhabilitation complète, le Grand laboratoire médical devient, après l’INRB, le deuxième laboratoire qui effectuera la surveillance des maladies en République démocratique du Congo. Ses capacités de diagnostic lui permettront d’effectuer désormais au moins 5 des 10 tests clés des maladies prioritaires.

Avec ses nouvelles capacités renforcées, le Grand laboratoire médical de santé publique de Lubumbashi sera capable d’effectuer le transport des échantillons répondant aux exigences de la règlementation sanitaire internationale. Cela, à travers un système efficace de référence et un système d’information fonctionnel, fournissant des données utiles à l’évaluation des activités des laboratoires de santé publique mis en place au sein d’un réseau composé de l’INRB ainsi que d’autres laboratoires et formations sanitaires situés à Kinshasa et à Lubumbashi.

‘‘Le laboratoire de Lubumbashi a accru ses capacités qui lui permettent de faire de diagnostics exacts, première étape du traitement efficace des maladies. Ses capacités sont donc renforcées pour des tests de qualité, notamment les affections les plus courantes ainsi que les maladies à potentiel épidémique couvrant toute la région du grand Katanga – qui inclut au moins 4 provinces – ainsi que les besoins des populations transfrontalières autour de la Zambie et de la Tanzanie. Cela permettra également la réactivité dans la surveillance des maladies et gestion des épidémies, en formant un ensemble essentiel pour le dépistage et la prise en charge des patients’’, a souligné le Dr Djiguimdé, Chargé du Bureau de l’OMS en RDC.  

L’Ambassadeur de la République de Corée, CHO Jaichel, a déclaré lors de la cérémonie de remise officielle : “ Ce laboratoire fait partie des investissements les plus importants de la Corée du Sud dans le Haut-Katanga. Nous espérons vivement qu’il sera bénéfique à la population avec les services de détection des épidémies et des mesures d’urgence, d’interventions appropriées pour la surveillance en temps réel des maladies. Ainsi, le gouvernement coréen entend contribuer indirectement à l’amélioration des prestations des services de santé en RDC et plus particulièrement dans le Haut-Katanga. "

Le gouverneur du Haut-Katanga a également pris la parole pour louer cette coopération bénéfique portée par l’OMS et KOICA au profit de sa province qui se voit dotée d’un des meilleurs laboratoires du pays, au service de la population.

La réhabilitation du Grand laboratoire médical de santé publique de Lubumbashi et du bâtiment de l’INRB   est une composante du projet intitulé - ‘‘renforcement des capacités du laboratoire de santé publique de Lubumbashi dans la surveillance en temps réel des maladies (2017-2022)’’ financé par KOICA à hauteur de 2.000.000 dollars américains et par l’OMS pour une enveloppe de 313.140 de dollars américains. Médecins sans frontières, UNOPS et la Direction de la Protection Sanitaire globale de l’US-CDC ont également apporté leur assistance technique.

Pour des amples informations, veuillez contacter :

Marlène Dimegni Bermi, consultante, chargé de communication, OMS RDC, téléphone (portable) : +243 899 330 358, courriel : dimegnim [at] who.int

Eugene Kabambi, chargé de communication, OMS RDC, téléphone (portable) : +243 817 151 697, courriel : kabambie [at] who.int

Sandra Ibula Katakanga, Assistant Manager, KOICA RDC, téléphone (portable) : +243 99 333 2310, téléphone (bureau) : +243 808 504 091, courriel : sandy.ibula [at] gmail.com 

Façade avant du Grand laboratoire médical renové de Lubumbashi
OMS/Marlène Dimegni BERMI
Credits
Quelques équipements du laboratoire
OMS/Marlène Dimegni BERMI
Credits
Le panel diversifié d'invités à la remise officielle
OMS/Marlène Dimegni BERMI
Credits
Photo de famille au sortir de l'activité
OMS/Marlène Dimegni BERMI
Credits
Le Chargé de bureau de l'OMS en RDC donnant son allocution et remerciant la République démocratique du Congo d'avoir bien voulu accueillir ce projet conjoint de KOICA et de l'OMS
OMS/Marlène Dimegni BERMI
Credits
Le Ministre de la santé, hygiène et prévention disant xprimant toute sa reconnaissance à KOICA, à l'ensemble des autorités et partenaires qui se sont moblisés pour la réalisation de cet ouvrage
OMS/Marlène Dimegni BERMI
Credits
Quelques pas de danse de la fanfare exprimant la joie du Haut-Katanga et en particulier de Lubumbashi choisi pour accueillir ce laboratoire réhabilité qui devient le 2ème après IRNB à effectuer la surveillance des maladies
OMS/Marlène Dimegni BERMI
Credits
Ecriteau en guise de reconnaissance installé à l'entrée du Grand laboratoire de santé publique de Lubumbashi
OMS/Marlène Dimegni BERMI
Credits
Coupure du ruban symbolique par le Ministre de la santé publique, Hygiène et Prévention, L'Ambassadeur de Corée du Sud et le Directeur-pays de KOICA en RDC
OMS/Marlène Dimegni Bermi
Credits
Cliquez sur l'image pour l'agrandir
Pour de plus amples informations ou pour demander des interviews, veuillez contacter :
Eugene Kabambi

Emergency Communications Officer
Tel : +243 81 715  1697
Office : +47 241 39 027
Email: kabambie [at] who.int

Marlène Dimegni Bermi

Chargée de communication

Tél : +243 899 330 358

Email: dimegnim [at] who.int