Arrivée à Kinshasa de la Directrice régionale, Dr Matshidiso Moeti pour participer au Forum national sur la vaccination et l'éradication de la poliomyélite

KINSHASA, 21 JUILLET 2019. Aujourd'hui, la Directrice régionale de l'OMS pour l'Afrique, Dr Matshidiso R. Moeti, accompagnée du Dr Richard Mihigo, Coordonnateur IVD (vaccination et développement de vaccins) et plusieurs autres experts du Bureau régional (Brazzaville), est arrivée à Kinshasa pour participer au Forum national sur la vaccination et l'éradication de la polio qui s'ouvre lundi 22 juillet et se clôturera mardi 23 juillet, sous le haut patronage du Chef de l'Etat de la République Démocratique du Congo, SE Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo. 

 Lundi, Dr Moeti prononcera un discours liminaire pour réaffirmer la détermination et l’engagement de l’OMS à intensifier son appui à la vaccination et l’éradication de la polio en RDC, lors de ces travaux dont la cérémonie d'ouverture sera présidée par le Chef de l'Etat de la RDC. Plus de 300 participants sont attendus, parmi lesquels 26 Gouverneurs des Provinces, accompagnés des présidents des assemblées provinciales, des ministres provinciaux en charge de la santé ainsi que des chefs des divisions provinciales de la santé.  

Ce forum se tient dans un contexte où la RDC, au cours des trois dernières années, a été confrontée à une augmentation spectaculaire d'épidémies, notamment la rougeole, le poliovirus dérivé de la souche vaccinale de type 2 (PVDVc2), le choléra, la fièvre jaune et la maladie à virus Ebola, entre autres.

En RDC, la transmission chronique de la rougeole, parsemée de flambées importantes s'explique par la faiblesse du programme de vaccination systématique. Le fardeau de santé publique de la rougeole est élevé cette année : près de 120 000 cas suspects de rougeole et plus de 2 000 décès ont été rapportés (au 30 juin 2019), ce qui en fait l'une des plus grandes épidémies au monde.

Réveiller la conscience des parties-prenantes et attirer leur attention sur la transmission de la rougeole qui présente une charge aussi lourde, en particulier lorsqu'un vaccin efficace est disponible est une priorité pour ce forum. Des données de meilleure qualité sont nécessaires pour apporter des améliorations aux programmes afin de vacciner les futurs enfants et ceux ne bénéficient pas de la vaccination de routine, notamment par le biais des campagnes de masse de haute qualité, planifiées de manière rigoureuse et menées dans les délais les plus brefs.

Dans le même temps, plusieurs épidémies de poliovirus dérivé de la souche vaccinale (PVDVc2) ont eu lieu au cours des deux dernières années en RDC (7 épidémies distinctes, avec 48 ​​cas depuis 2018). Grâce à l'engagement actif du Ministère de la Santé, des autorités provinciales et des partenaires de l'Initiative mondiale pour l'éradication de la poliomyélite (IMEP), ces épidémies enregistrées dans les provinces de Tanganyika, Haut Lomami, Haut Katanga et Mongala sont en cours d’interruption. Cependant, les provinces de Sankuru et du Kasaï sont actuellement confrontées à de nouvelles épidémies. Dans le Kasaï, la transmission transfrontalière avec l'Angola a été signalée. Pour obtenir une réponse efficace, le Programme Elargi de Vaccination (PEV), avec l’appui des partenaires de la RDC, a besoin du plus haut niveau d'engagement du gouvernement, à l'instar de son engagement pour Ebola.

 

FIN

 

 

Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l'OMS pour l'Afrique prend part au Forum national sur la vaccination et l'éradication de la poliomyélite en République Démocratique du Congo. WHO/Eugene Kabambi
Credits
Cliquez sur l'image pour l'agrandir
For Additional Information or to Request Interviews, Please contact:
Eugene Kabambi

Emergency Communications Officer
Tel : +243 81 715  1697
Office : +47 241 39 027
Email: kabambie [at] who.int