Eradication de la poliomyélite, le Gouvernement du Tchad et ses partenaires intensifient les campagnes de vaccination pour les derniers virages !

N’Djamena, 29 mai 2017 (OMS) - Le lancement officiel des activités de vaccination supplémentaires (AVS) contre la poliomyélite s’est déroulée le 26 mai 2017 à Chadra (Chef-lieu du département de Barh- El-Gazel Ouest) dans la Délégation sanitaire régionale du Barh El-Ghazal. Cette campagne a été organisée par le Ministère de la santé publique en collaboration avec les partenaires de l’initiative mondiale pour l’éradication de la polio au Tchad.

Le lancement a été fait par le Secrétaire d’Etat à la santé publique, accompagné du Secrétaire général de la Région administrative du Barh El-Gazel, les représentants des Représentants de l’OMS et de l’Unicef ainsi que le Président de la Croix rouge du Tchad et des Autorités administratives, coutumières, religieuses du district de Chadra. Un large public, comprenant les femmes avec les enfants cibles des AVS, a été mobilisé par les organisateurs, sous l’encadrement des agents de santé et des autorités locales. 

Trois allocutions ont ponctué ce lancement : le mot de bienvenue du Secrétaire général de la Région du Barh El-Ghazal, l’allocution du représentant de l’OMS au nom des partenaires et enfin le discours de lancement du Secrétaire d’Etat à la santé publique. Toutes ces allocutions ont mis l’accent sur l’impératif de poursuivre les efforts pour atteindre l’éradication de la poliomyélite dans un contexte où des cas de polio virus ont été rapportés au Nigeria en 2016, singulièrement dans le bassin du Lac Tchad, dont fait aussi partie le Pays de Toumaï. Les messages et slogans de sensibilisation des parents,  d’encouragement des acteurs de  vaccinations et des autorités locales ont ainsi ponctué les trois allocutions.

Joignant l’acte à la parole, les séances de vaccination des enfants ont suivi les différentes allocutions au cours de cette campagne. Cette vaccination utilisant le Vaccin polio oral (VPO) monovalent de type 2 fait partie de la réponse à l’épidémie de poliomyélite dans la région du Lac Tchad après la notification de cas confirmés de polio au Nigeria en 2016.

Deux millions cinq cent cinquante-huit mille trois cent cinquante-deux (2.558.352) enfants tchadiens âgés de 0 à 59 mois sont ciblés par cette campagne et permettra donc de vacciner aux frontières et de cibler les enfants en déplacement y compris les nomades.  En effet, malgré les efforts en cours pour augmenter la couverture vaccinale au Tchad, l’atteinte des populations nomades, les populations insulaires et difficiles d’accès, continue de poser de nombreux défis. Les derniers cas de poliomyélite au Tchad étaient notifiés chez des enfants nomades en 2012.

Rappelons que le lancement de ces présentes activités de vaccination supplémentaires a également été fait dans les autres régions du Tchad par les Gouverneurs grâce aux appuis techniques, matériels et humains de l’OMS et l’Unicef qui unissent leurs efforts pour soutenir le Ministère de la santé publique. Ces efforts, s’ils se poursuivent  résolument, seront à coup sûr bénéfiques pour tous les enfants vivant au Tchad.

_________________________________________________

Pour de plus amples informations, contacter :

Dr  Ndihokubwayo Jean Bosco, Représentant de l’OMS au Tchad ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ); Dr Zina Yacouba, HSS( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ) ; Dr Ayangma M. Richelot,

MO/Surveillance Epidémiologie ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. )  ou  Mr NAISSEM Jonas, NPO/HIP ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. )

Tchad