Mise en oeuvre de la Couverture Maladie universelle au Sénégal

Le Ministre de la Santé et de l’Action sociale avec, à ses côtés, le Représentant de l’OMS
Le Ministre de la Santé et de l’Action sociale avec, à ses côtés, le Représentant de l’OMS

Entrée en vigueur de la gratuité du ticket de consultation pour les enfants de moins de 5 ans

C’est avec assurance que A. Dieng, 33 ans, demeurant aux Parcelles Assainies à Dakar, parle de la façon dont il veille à la santé de sa petite famille : respect du calendrier vaccinal, recours précoce aux soins, etc. La preuve, en cette matinée du 1er octobre 2013, il a accompagné son épouse au centre de Gaspard Camara du district Centre de la Région médicale de Dakar pour faire vacciner les jumeaux qu’ils viennent d’avoir, il y a quelques jours. Leur visite dans la structure de santé coïncide avec le lancement de la Mesure de gratuité du ticket de consultation pour les enfants de moins 5 ans que le Pr Awa Marie Coll Seck, Ministre de la Santé et de l’Action sociale, est venue présider. A. Dieng apprécie positivement cette « excellente mesure » selon ses propres termes. « Elle va soulager les gens pauvres et les parents chômeurs comme nous » déclare-t-il.

Pour le lancement de la Mesure de gratuité, le Ministre de la Santé avait à ses côtés, le Directeur général de la Santé, le Représentant de l’OMS, le Représentant de l’UNICEF, le Gouverneur, le Médecin-chef de la Région de Dakar, le Directeur de la Santé de la Reproduction et de la Survie de l’Enfant, le Maire et la Sénatrice de la Commune d’arrondissement de Fann/Point E. Les infirmier-chefs de poste du district sanitaire, les délégués de quartier, autorités religieuses, coutumières, les « Bajenu Gox » (marraines de quartiers/relais communautaires) étaient également présents.

Expliquant la mesure, Pr Seck a indiqué que l’Etat a dégagé la somme de 1 milliard 700 millions de F CFA pour le remboursement à toutes les structures sanitaires du pays du coût des tickets de consultation que les parents auraient dû payer entre le 1er octobre au 31 décembre 2013. L’objectif est de lever la barrière financière à l’accès aux soins de santé que constitue le paiement du ticket de consultation pour les parents démunis.

A partir de 2014, poursuit le Ministre de la Santé et de l’Action sociale, ce sont les soins prodigués aux enfants de moins de 5 ans qui seront entièrement pris en charge par l’Etat.

Pour une bonne application de ces mesures, le Pr Seck a insisté sur la nécessité de mettre en oeuvre une vaste campagne de communication à l’endroit Des populations.

Elle a félicité le personnel de santé et les travailleurs sociaux pour leur engagement pour la santé publique et la mise en oeuvre de la Couverture maladie universelle dont l’Initiative de gratuité du ticket de consultation pour les enfants de moins de 5 ans fait partie intégrante.

Selon le Dr Ndèye Maguette Ndiaye, Médecin-chef du district sanitaire de Dakar Centre, une des manifestations de l’engagement du personnel de santé est la contribution de 200 000 F CFA qu’il mobilise chaque année, par prélèvement sur les salaires, pour prendre en charge une partie des nombreux cas sociaux constitués de parents qui ont des difficultés à s’acquitter du ticket pour la vaccination de leurs enfants.

Le district sanitaire Centre couvre une population de 338 285 habitants dont 65 627 enfants de moins de 5 ans. Le centre de santé Gaspard Camara, structure de référence, reçoit en consultation une centaine d’enfants chaque jour, en provenance de différents quartiers de Dakar et même de certaines régions du pays. Le coût du ticket de consultation varie de 200 F CFA pour la vaccination, à 2 000 F CFA pour la consultation pédiatrique, 500 F pour le tri/infirmier et 3 000 F par jour en cas d’hospitalisation.

Tout en saluant l’avènement de la Mesure de gratuité du ticket de consultation pour les enfants de moins de 5 nans, le Médecin-chef de la Région médicale de Dakar, le Dr Marie Khémess Ngom, a appelé les populations à exploiter cette opportunité pour un meilleur recours précoce au soins. Elle les a également exhortées à adhérer massivement aux mutuelles de santé afin de bénéficier de la protection sociale.

Le Dr Ngom a conclu en insistant sur la qualité des soins et la disponibilité des médicaments qui sont, dira-t-elle des éléments clés pour le succès de la CMU.

Signalons que l’entrée en vigueur de la Mesure de gratuité du ticket de consultation pour les enfants de moins de 5 ans le 1er octobre 2103 intervient au lendemain du lancement officiel par le Président de la République du Sénégal de la Couverture Maladie universelle le 20 septembre 2013.

A partir de 2014, les soins prodigués aux enfants de moins de 5 ans entièrement pris en charge par l’Etat.

Mise en oeuvre de la Couverture Maladie universelle au Sénégal [pdf: 619.49 kB]