Bureau de Pays de l’OMS – Sénégal

Imprimer
  • Le Sénégal fera un bon usage des recommandations de l’évaluation externe conjointe du RSI (2005) Dakar, 28 novembre 2016 - Après l’exercice d’auto-évaluation de ses capacités nationales de mise en œuvre du Règlement sanitaire international (RSI 2005) qui a duré plus de 6 mois, le Sénégal a entamé aujourd’hui la phase d’évaluation  externe conjointe, avec la participation d’experts d’institutions et organismes techniques internationaux (OMS, FAO, USAID, USDA, CDC, PATH, DTRA, Banque mondiale). Les experts nationaux de la Primature et de différents départements ministériels  participent également à l’Atelier d’évaluation externe conjointe qui a débuté ce matin…
  • Mr Mahammed Boun Abdallah DIONNE plaide pour des systèmes de santé humaine, animale et environnementale résilients et performants Dakar, 11 novembre 2016 - En procédant à l’ouverture de la réunion ministérielle sur l’approche “Une seule Santé”, le 11 novembre 2016 à Dakar,  le Premier Ministre du Sénégal, Monsieur Mahammed Boun Abdallah DIONNE, a souligné que “face aux menaces actuelles liées aux épidémies, aux maladies émergentes et ré-émergentes à la résistance aux antimicrobiens, à la sécurité sanitaire alimentaire, à la biosécurité et bio sûreté, l’approche “Une seule Santé” trouve toute  sa justification et sa pertinence pour impulser la collaboration…
  • Vers une feuille de route pour la mise en œuvre de l’approche « Une seule santé » en Afrique de l’Ouest 8 novembre 2016 - « Les récentes épidémies en Afrique de l’Ouest (maladies à virus Ebola, fièvre de la vallée du Rift, grippe aviaire, etc), avec leur corolaire de victimes humaines et animales et leurs répercussions sociales et économiques, ont fini de convaincre les plus sceptiques de la nécessité de la collaboration multisectorielle ». C’est ce qu’a souligné le Pr Awa Marie Coll SECK, Ministre de la Santé et de l’Action sociale du Sénégal, en ouvrant, le 8 novembre 2016…
  • Le Sénégal autoévalue ses capacités nationales de mise en œuvre du RSI (2005) 22 septembre 2016 - Une des obligations des Etats membres de l’OMS, dans le  cadre de la mise œuvre du Règlement sanitaire international (2005), est de renforcer les  capacités nationales à prévenir, détecter et riposter rapidement à des menaces pour la santé publique, qu’elles soient naturelles, délibérées ou accidentelles. Ainsi, depuis plus de six mois, le Sénégal  s’est engagé dans l’exercice d’auto-évaluation des capacités nationales RSI visant à mesurer les progrès accomplis, à identifier les gaps et faire des recommandations…
  • Plan stratégique national de lutte intégrée contre les MTN : le Ministre de la Santé et de l’action sociale exhorte à la mobilisation pour l’atteinte des objectifs visés par le Sénégal en 2020 Un Sénégal émergent, exempt de maladies  tropicales négligées (MTN), telle est la vision du Plan stratégique national de lutte intégrée contre les Maladies tropicales négligées  2016-2020 lancé  par  le Ministre de la Santé et de l’Action sociale le 08 septembre 2016 à Dakar.  Le Pr Awa Marie COLL SECK  a demandé aux Partenaires techniques et financiers de soutenir sa mise en œuvre afin de permettre au Sénégal d’atteindre les objectifs qu’il s’est fixés en 2020, par rapport aux dix MTN endémiques…

Rapports

sitrep senegal 100914

icon Rapport de la Situation Epidémiologique - Sénégal, Epidémie de la maladie à virus Ebola - 10 Septembre 2014 [pdf 484.34 kB]


senegal - Rapport annuel 2013

iconRapport annuel du Bureau OMS Sénégal pour l'année 2013 [pdf 2.3 MB]


senegal - Rapport annuel 2012

iconRapport annuel du Bureau OMS Sénégal pour l'année 2012 [pdf 1.46 MB]
Sénégal