Directeur Régional

Biographie du Dr Matshidiso Rebecca Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique

Imprimer

Dr MoetiLe Dr Matshidiso Rebecca Moeti, originaire du Botswana, est la première femme à occuper le poste de Directeur régional de l’OMS pour l’Afrique. Elle ambitionne de mettre sur pied un Secrétariat régional répondant aux besoins, efficace, axé sur les résultats, capable de faire avancer les actions visant à assurer la couverture sanitaire universelle et d’accélérer les progrès vers l’atteinte des objectifs de développement convenus au plan mondial, tout en faisant face aux menaces émergentes. Pendant son mandat, chaque aspect des activités menées par le Bureau régional s’appuiera sur des partenariats solides.

Le Dr Moeti est un « vétéran » de la santé publique, qui justifie d’une expérience de plus 35 années aux niveaux national et international. Elle a rejoint le Bureau régional de l’OMS pour l’Afrique en 1999 et a occupé tour à tour les postes suivants : Représentante de l’OMS au Malawi, Directrice de la division Maladies non transmissibles, Sous-directrice régionale, Directrice régionale adjointe, puis Coordonnatrice de l’Équipe d’appui interpays pour l’Afrique australe et de l’Est.

Avant de rejoindre l’OMS, le Dr Moeti a géré l’équipe Afrique et Moyen-Orient de l’ONUSIDA, à Genève, de 1997 à 1999. Elle avait travaillé auparavant à l’UNICEF en qualité de Conseillère régionale pour la santé au Bureau régional de l’UNICEF pour l’Afrique australe et de l’Est, et au ministère de la Santé du Botswana comme clinicienne et spécialiste de la santé publique.

Au plus fort de l’épidémie de VIH/sida, le Dr Moeti a coordonné de façon remarquable l’action du Bureau régional de l’OMS pour l’Afrique en faveur de la généralisation du traitement, dans le contexte de l’Initiative «3 millions d’ici 2015», et établi un réseau régional de laboratoires spécialisés pour le VIH, ce qui s’est traduit par une augmentation sensible du nombre de personnes VIH-positives ayant accès à la thérapie antirétrovirale dans la Région. Le Dr Moeti a aussi été aux avant-postes de l’élaboration de stratégies régionales portant sur des priorités de santé publique telles que les maladies transmissibles et non transmissibles, la vaccination, la santé de la mère et de l’enfant, et le renforcement des systèmes de santé.

Le Dr Moeti a obtenu sa qualification en médecine (M.B., B.S) à la Royal Free Hospital School of Medicine de l’Université de Londres en 1978 et sa qualification en santé publique (MSc en Santé communautaire pour les pays en développement) à la London School of Hygiene and Tropical Medicine en 1986.