lutte contre la poliomyélite: le comité régional de certification pour l'Afrique s'est réuni à Yaoundé

Les progrès enregistrés par la Région africaine en vue de parvenir au statut « libre de polio » ont été minutieusement examinés au cours de la seconde réunion annuelle du Comité Régional africain de Certification de l’éradication de la poliomyélite (CRCA) tenue du 11 au 15 décembre à Yaoundé. C’était au cours d’un atelier qui a rassemblé une soixantaine d‘experts nationaux et internationaux, dont les membres de la Commission Régionale de Certification et des comités nationaux, des experts de l’OMS, du CDC et de l’Unicef. Organisé avec le soutien technique et financier de l’OMS, l’atelier a été ouvert par le Ministre de la Santé Publique, Monsieur André Mama Fouda, entouré du Ministre de la Communication Monsieur Issa Tchiroma Bakary, de la Présidente du CRCA le Professeur Rose Leke, du Représentant adjoint de l’Unicef au Cameroun le Dr Zakari Adam et du Représentant de l’OMS le Docteur Jean-Baptiste Roungou. Dans son discours d’ouverture, le Ministre de la Santé Publique, après avoir remercié la CRCA d’avoir choisi le Cameroun pour cette importante rencontre a réitéré la détermination du pays à améliorer les performances de la vaccination et de la surveillance. Avant lui, le Représentant de l’OMS a plaidé pour le renforcement du Programme élargi de vaccination de routine dans les zones prioritaires, gage d’une augmentation durable de l’immunité des populations afin qu’elles soient à l’abri d’une éventuelle réintroduction du poliovirus sauvage. Il a été précédé par la Présidente du CRCA qui a rappelé l’engagement de l’organisme qu’elle préside à soutenir les pays en vue d’atteindre chacun le statut libre de polio, et la certification pour l’ensemble de la Région. Le Comité Régional Africain de Certification de l’Eradication de la poliomyélite (CRCA) est en effet le seul organe mandaté à certifier la Région africaine comme indemne de polio. Pendant 4 jours, la situation de l’éradication de la polio dans les Régions africaine, méditerranéenne, et de l’Asie du Sud-Est a été discutée. Les rapports de progrès de sept pays à savoir le Cameroun, la RDC, le Mali, le Nigéria, le Malawi, l’Afrique du Sud et Madagascar ont été examinés et des recommandations ont été formulées à l’endroit de chaque pays. Le point d’orgue de cette réunion a été le passage devant la commission du Gabon qui a présenté une documentation complète de haute facture. La procédure prévoit en effet qu’à chaque réunion du CRCA, en fonction de la situation de la polio prévalant chez eux, un certain nombre de pays soient invités à présenter au CRCA leurs rapports. Parmi eux l’un est invité à présenter une documentation complète, qui si elle est acceptée peut aboutir à déclarer ce pays « libre de polio ». C’est ainsi que le Gabon a reçu le label de pays libre de la poliomyélite, « polio free » à l’issue de la réunion de Yaoundé. La CRCA a exprimé sa préoccupation par rapport au déclin des performances dans certains pays, ce qui constitue une menace pour l’éradication de la polio. Egalement, les disparités au niveau sous-national dans la surveillance ont été relevées comme étant des menaces à l’atteinte de l’éradication et les pays ont été invités mettre en place des mesures pour y remédier. Par ailleurs, des démonstrations sur l’utilisation de technologies innovantes pour renforcer la surveillance des paralysies flasques aigues ont également ponctué cet atelier. La commission a pris note des efforts des pays pour l’amélioration de la vaccination de routine et des initiatives technologiques telles que l’utilisation des systèmes d’information géographiques (GIS) et des smartphone (projet AVADAR) pour le renforcement de la surveillance des maladies. Le CRCA a recommandé la création par la Commission du Bassin du Lac Tchad d’un sous-comité de santé en charge de la vaccination et de la surveillance, et prié Madame le Directeur Régional de l’OMS pour l’Afrique de conduire pour cela une mission de plaidoyer auprès des Chefs d’Etat.
Click image to enlarge
For Additional Information or to Request Interviews, Please contact:
Mme Barbara Etoa

NPO/HIP
E-Mail : etoankonob [at] who.int