Lancement de la semaine africaine de vaccination

Nouakchott, Mauritanie, le 24 mai 2016 : la sixième Semaine Africaine de la Vaccination (SAV), a été lancée le Lundi 23 mai 2016 à Tidjikdja, capitale de la Wilaya (Région) du Taguant, au centre du pays (environ 550km à l’est de Nouakchott). La cérémonie de lancement a été présidée par le Secrétaire Général du Ministère de la Santé en présence du Wali (Gouverneur) du Taguant, d’un Représentant de l’OMS, d’un représentant de l’UNICEF, du Hakem (Préfet) et du maire de Tidjikdja et de représentants de la société civile appuyant la vaccination.

Cette sixième SAV a été placée sous le thème «comblons les lacunes sur la vaccination, restons sans polio». Plusieurs évènements ont marqué la première journée de cette semaine. Il s’agit outre la cérémonie de lancement, de la tenue de deux ateliers de sensibilisation sur les bienfaits de la vaccination,  l’un destiné aux travailleurs de la santé et le second aux décideurs et leaders locaux, de la distribution des prix aux enfants dont les mères ont respecté le calendrier vaccinal. La semaine a pour objectif de renforcer la couverture vaccinale au Taguant jugée très faible (par rapport à la couverture nationale  et à celle des autres régions) au premier trimestre 2016 par la sensibilisation, le plaidoyer, l'organisation des activités avancées et mobiles, le renforcement de la chaine de froid et la formation du personnel de santé.

La cérémonie de lancement a été marquée par trois discours. Le premier est celui de M. Saleck Ould Saleck,  Maire de la commune de Tidjikdja. Après avoir souhaité la bienvenue aux membres des délégations venues de la Capitale, M. Ould saleck  a exprimé la volonté de sa commune à soutenir tout effort visant l’amélioration de la santé de l’enfant et de la mère. Il a remercié les organisateurs de la SAV pour avoir choisi sa commune pour le lancement de cette importante manifestation.

Le Dr. ZOMBRE Daogo Sosthène, Chargé du renforcement du Système de Santé au Bureau pays de l’OMS, a prononcé un discours au nom du Dr. BAPTISTE Jean Pierre, Représentant de l’OMS en Mauritanie.

Dans son discours, le représentant de l’OMS, a indiqué que « cette semaine  nous offre l’occasion de souligner l’importance de la vaccination pour sauver les vies de nos enfants  en les protégeant contre les maladies mortelles. Le thème retenu cette année, comme l’a souligné Dr. MOETI Matshidiso Rebecca, Directrice Régionale de l’OMS pour l’Afrique dans son message adressé aux pays membres à cette occasion,  « souligne la nécessité d’assurer une couverture vaccinale universelle dans la Région africaine. Ce thème célèbre aussi l’important jalon que vient d’atteindre la Région en matière d’éradication de la poliomyélite et rappelle aux pays de continuer à faire preuve de vigilance afin de rester sans polio ».

Le Dr. ZOMBRE a poursuivi, toujours en citant le message de la Directrice Régionale (RD), en précisant que la situation dans la région Africaine a connu «une hausse de la couverture vaccinale par l’administration de la troisième dose du vaccin antidiphtérique-antitétanique-anticoquelucheux, qui est passée de 52 % en 2000 à 77 % en 2014, la baisse de la mortalité rougeoleuse de 86 % sur la même période et l’accélération de l’introduction des nouveaux vaccins. Malgré ces acquis, un enfant sur cinq n’a toujours pas reçu les vaccins essentiels dont il a besoin. Ces dernières années, le rythme des progrès de la couverture vaccinale semble moins soutenu ». Il a ensuite passé en revue les avantages de la vaccination en soulignant qu’elle permet de prévenir chez les nourrissons des pathologies débilitantes, d’éviter chaque année 2 à 3 millions de décès.  Il a terminé en ces termes : « Je voudrai ici joindre ma voix à celle de la Directrice Régionale de l’OMS pour lancer un appel «   à tous les pays et à tous les partenaires pour qu’ils consolident les acquis de la couverture vaccinale, qu’ils amplifient la dynamique enclenchée lors de la Conférence ministérielle d’Addis-Abeba en restant comptables des engagements pris à cette occasion afin de combler une fois pour toutes les lacunes en matière de vaccination.»

Dans son discours de lancement des activités M. Ahmed Ould Sid Ahmed Ould Die, Secrétaire Général du Ministère de la Santé , a indiqué  que la vaccination ne représente pas seulement une nouvelle approche pour accélérer l'atteinte des objectifs sanitaires  mais constitue aussi la clé de voûte pour toutes les interventions sanitaires.

Le SG a poursuivi en soulignant que 'la vaccination a changé son statut d'acte sanitaire isolé exercé par les formations sanitaires pour devenir un objectif stratégique déterminant pour les indicateurs de développement, tandis que son apport ne se résume plus à l'immunité contre la maladie et l'infirmité mais se comptabilise en termes de prospérité et de bienêtre de la société qui suscite un intérêt capital de la part des hautes autorités du pays et des organisations internationales opérant dans le domaine'', 
Au sujet des progrès réalisés en matière de vaccination, M. Ould Die a souligné que la Mauritanie a fait des avancées notoires aux plans de la lutte contre les maladies et les épidémies. Il a parlé de  l'élaboration du cadre institutionnel, de l'application des approches participatives et de la mobilisation des ressources nécessaires afin d'assurer les prestations aux ayant droits dans un cadre transparent et équitable.
Il a enfin exhorté le personnel de santé au Taguant à redoubler, à coordonner les efforts et à échanger les expériences et compétences pour rehausser la couverture vaccinale au cours de 2016.
Après la cérémonie d'ouverture, un atelier de formation a été organisé au profit du personnel de santé sur les approches suivies par le programme élargi de vaccination (PEV) les moyens de promouvoir la vaccination, les difficultés rencontrées au Taguant et la communication interpersonnelle. Plusieurs exposés ont été présentés lors de cette réunion.

Il s’agit entre autres d’un exposé présenté par le Dr. Naceredine OULDZEIDOUNE, Chargé de la Vaccination au Bureau pays de l’OMS relatif à l’historique de la SAV et de la Vaccination en Général.

Un autre exposé a été présenté par le  Dr. Yemehlou Ould Mohamed Fadel, Directeur Régional de l’Action Sanitaire (DRAS) relatif à la situation sanitaire et l’état de la vaccination dans la Wilaya du Taguant.

D’autres exposés ont été présentés par les agents du PEV suivis de plusieurs commentaires faits par les membres de la société civile, les médecins chefs des Centres de santé de Moudjéria et de Tidjikdja, ainsi que les membres du personnel de santé.

Le Séminaire a été facilité par Dr. Mbarek Ould Houmeid,  Coordinateur du PEV en présence des membres des délégations de l’OMS et de l’UNICEF.

La société civile a été représentée par une délégation présidée par M. Isselmou Ould Hanefi,  Président du réseau VACNET.

_____________________________________________________

Pour plus d'informations, prière de contacter:

Medellah Ould Bellal, HIP, OMS Bureau pays, Mauritanie, Mail:ouldbellalm [at] who.int">ouldbellalm [at] who.int , Tél : 00 222 22 62 08 74 ; 00 222 46 42 08 74

Click image to enlarge