Lancement de la 7ème Semaine Africaine de vaccination marquée par la campagne de vaccination de rattrapage au vaccin combiné antirougeoleux-antirubéoleux

Le 15 Mai 2017, dans la commune  de Rugombo en province sanitaire de CIBITOKE, Monsieur le Secrétaire Permanent du Ministère de la santé publique et de la lutte contre le  Sida  a  lancé officiellement  la  7ème   Semaine Africaine de Vaccination (SAV) marquée par la campagne de vaccination de rattrapage au vaccin combiné antirougeoleux-antirubéoleux.

Pendant les cérémonies de lancement aux côtés de Monsieur le Secrétaire Permanent du Ministère de la santé publique et de la lutte contre le sida Dr Rose Marie Magnifique NDUWIMANA, Déléguée du Représentant de l’OMS au Burundi, Dr Dorothée NTAKIRUTIMANA  Déléguée  du  Représentant de l’UNCEF, le Gouverneur  de la province CIBITOKE , Madame l’Administrateur de la commune Rugombo ,les  honorables  Députés et Sénateurs élus dans la province de CIBITOKE, les représentants des  confessions religieuses ,les cadres du Ministère de la Santé Publique et de la lutte contre le Sida et ceux du Ministère en charge de l’Education, ainsi que d’autres délégués des Partenaires techniques et financiers (Croix rouge  Burundaise  et IHPB).

Après les allocutions d’accueil  des invités par Mme l’Administrateur de la commune Rugombo suivi par Mr le Gouverneur de Cibitoke, la Déléguée du Représentant de l’OMS a fait un rappel sur la circonstance  de la cérémonie marquant cette 7ème SAV.

En effet, la SAV fait suite  à l’adoption d’une Résolution des Ministres de la Santé de la Région Africaine de l’OMS, lors de la 60ème session du Comité Régional de 2010. A travers cette Résolution, les pays africains ont décidé d’institutionnaliser l’organisation chaque année, d’une Semaine Africaine de Vaccination afin de soutenir le plaidoyer en faveur de la vaccination, de renforcer la participation communautaire et d’améliorer les prestations des services de vaccination pour une meilleure protection de la population contre les maladies.

Elle a ajouté que concernant la rougeole, en 2011 tous les pays de la région africaine se sont engagés à éliminer la rougeole à l’horizon de 2020 lors de la 64ème session du Comité Régional de l’OMS. Pour interrompre la transmission du virus de la rougeole, la stratégie recommande  2 doses du vaccin anti-rougeoleux dans le programme de vaccination de routine tout en maintenant la couverture vaccinale à plus de 95% et l’organisation périodique des activités supplémentaires de vaccination à l’échelle nationale. Quant à la Rubéole, la circulation persistante du virus de la rubéole entraine des risques de survenue des cas du Syndrome Rubéoleux Congénital avec des conséquences graves pour les femmes enceintes touchées par le virus. Compte tenu de la disponibilité, de l’efficacité et de l’innocuité attestées des vaccins renfermant le vaccin anti rubéoleux, l’OMS recommande que les pays saisissent l’occasion offerte par les activités accélérées de lutte contre la rougeole et d’élimination de cette maladie pour introduire le vaccin combiné anti-rougeoleux/anti rubéoleux.

Elle a terminé son allocution en  félicitant le Gouvernement du Burundi qui,  adhérant  ainsi aux recommandations de l’OMS, a décidé d’organiser une campagne de masse et d’introduire le vaccin combiné dans la vaccination de routine afin de contribuer à éliminer à la fois  la rougeole, la rubéole et le syndrome de rubéole congénitale. Cette campagne de rattrapage au vaccin combiné antirougeoleux -antirubéoleux sera suivie dans les mois à venir de l’introduction effective de ce vaccin combiné dans la vaccination de routine des enfants de moins de deux ans.

Dans son discours de lancement de la 7 ème SAV marquée par  la campagne contre la rougeole et la rubéole,  le Secrétaire Permanant du Ministère de la Santé Publique et de la lutte contre le Sida a remercié la population de Cibitoke de son accueil chaleureux. Il a ensuite rappelé  que depuis la 1ère édition en 2011, le BURUNDI se joint régulièrement aux autres pays et utilise la plateforme de la Semaine Africaine de Vaccination (SAV) pour offrir un paquet d'interventions salvatrices à haut impact sur la santé des populations.

Pour insister sur l’importance de la campagne, il a ajouté que pour l'édition 2017, le slogan de est: "Populations vaccinées; Populations en bonne santé" tandis que le thème retenu est "Les vaccins protègent tout le monde. Faites-vous vacciner!" Au Burundi, cette semaine est marquée par la campagne de rattrapage au vaccin combiné antirougeoleux-antirubéoleux pour tous les enfants âgés de 9 mois à 14 ans et se déroule du 15 au 19 Mai 2017 sur toute l’étendue du territoire.

Il a terminé en adressant ses vifs  remerciements à l’endroit des partenaires du Système des Nations Unies, GAVI  Alliance et  d’autres partenaires pour la vaccination (IHPB, CRB), les ONG et la Société Civile qui œuvrent ensemble au côté du MSPLS pour relever le défi d’atteindre chaque enfant du Burundi par les interventions  à haut impact telles que  cette campagne de vaccination antirougeoleux-antirubéoleux .


Pour plus d'informations, prière de contacter :

NKEZIMANA Denise, MD, MPH, NPO VIH/TUB & HPR a.i, Email : nkezimanad [at] who.int, Tél. : (257)22 23 12 47
/ (257)22 23 17 02

Click image to enlarge