31 août 2017 : commémoration de la 15ème Journée africaine de la médecine traditionnelle au Niger

Le 31 août de chaque année, la Région africaine commémore la Journée africaine de la médecine traditionnelle. Cette année, le thème choisi est : « Intégration de la médecine traditionnelle dans les systèmes de santé dans la Région africaine : les progrès réalisés ». Ce thème est conforme à la vision de l’Organisation mondiale de la santé qui préconise d’intégrer la médecine traditionnelle dans tous les domaines des services de soins de santé, en tenant compte de leur innocuité, efficacité et  qualité.

En effet, selon l’OMS, 80% des populations à majorité rurales vivant dans les pays en développement ont recours à cette médecine pour leurs besoins en soins de santé.

Au Niger, en cas de maladie la médecine traditionnelle reste le premier recours de 60 à 80 % de la population. Ce qui démontre l’intérêt et la nécessité d’intégrer cette médecine dans nos soins de santé au risque de limiter gravement l’accès des populations à une meilleure prise en charge.

C’est dans ce cadre que le Niger a souscrit à la stratégie régionale de l’OMS/AFRO relative à la promotion du rôle de la médecine traditionnelle dans les systèmes nationaux de santé.

Ce volet fait désormais partie intégrante du Plan de Développement Sanitaire (PDS 2017-2021) pour ainsi faire de la promotion de cette médecine une réalité tangible dans notre pays.

Le lancement de la célébration de cette journée fait par le Directeur de Cabinet du Ministre de la Santé en présence de l’OMS et des Associations des tradipraticiens du Niger a permis de rappeler au public l’importance de la médecine traditionnelle au Niger. Des prix pour la meilleure présentation de produit et des prix d’encouragements ont été décernés aux tradipraticiens lors de cette cérémonie à Niamey. Enfin, une semaine d’exposition vente des produits de la médecine traditionnelle sera  organisée du 7 au 16 septembre 2017 pour renforcer la promotion de cette médecine.

Click image to enlarge