Bureau de Pays de l’OMS – Mali

Imprimer

  • Témoignage: ‘‘Nous avons perdu notre fils. Nous avons sauvé une autre vie.’’ Bamako-Brazzaville, 5 Mars 2015 - ‘’Lenfant est un don de Dieu. Mon fils est mort pour Dieu’’. Assis dans son salon où certains membres de la famille et des amis l’ont rejoint, Mohamed Diarra se souvient de Salif, son fils. ‘’Mon fils est mort de la maladie à Virus Ebola. La souffrance que j’éprouve est immense. Il est mort à la fleur de l’âge. Il est mort en soignant un malade venu de Guinée.’’‘’Notre fils est mort pour une cause…
  • Etre Membre de l’Equipe d’Intervention Rapide Contre Ebola Bamako/Brazzavile, 27 Février 2015 - Bankoro, Aimé et Tene sont déterminés et ont foi en ce qu'ils font. Aux premiers jours de l'épidémie de maladie à virus Ebola (MVE) au Mali, ils se sont engagés dans l'équipe d'intervention rapide (EIR) du Centre Opérationnel d'Urgence (C.O.U) à Bamako, la capitale, afin de servir les communautés. Maintenant que l’épidémie est terminée dans leur pays, ils ont décidé de rester à leur poste pour parer à toute éventualité ‘’car, tant que l’épidémie sévit…
  • Des anthropologues à l’écoute des communautés affectées par Ebola au Mali Les équipes de lutte contre le virus Ebola sont pluridisciplinaires. On y retrouve des épidémiologistes, des logisticiens, des laborantins, des hygiénistes, et des spécialistes de toute nature … dont des socio-anthropologues dont le rôle est méconnu. Au Mali, dès l’apparition du deuxième cas de maladie à virus Ebola, le 10 novembre 2014, le bureau de l’OMS a compris la nécessité de mobiliser une équipe de socio-anthropologues.
  • Le Mali et l’OMS annoncent la fin de l'épidémie de la maladie à virus EBOLA dans le pays Bamako, 18 Janvier 2015 - Le MALI et l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) ont annoncé conjointement ce dimanche 18 Janvier 2015 la fin de l'épidémie de la maladie à virus EBOLA dans le pays 42 jours après la négativation des tests de contrôle au laboratoire du dernier cas en date du 6 décembre 2014. Dans une déclaration publiée aujourd'hui, le Ministre malien de la santé et de l'hygiène publique, Ousmane KONE, a dit que le Mali est libéré de…
  • Maladie à virus EBOLA: De la stigmatisation à la réinsertion des personnes affectées Les communautés affectées par la maladie à virus EBOLA (MVE) sont exposées au quotidien à la peur et à la stigmatisation. Ces maux, qui sont liés le plus souvent à l'ignorance, déstabilisent des relations sociales établies de longue date et peuvent, en l'absence d'un appui soutenu aux personnes affectées, empêcher la réinsertion dans leur milieu.