Les pays félicités pour avoir atteint un repère important en matière de prévention et contrôle de la Méningite

Cotonou le 15 novembre 2012 –- Le Directeur régional de l’OMS pour l’Afrique, le Dr Luis Sambo, a salué l’engagement dont les gouvernements, les partenaires au développement et les autres partenaires de la santé font actuellement preuve en ce qui concerne la prévention et le contrôle de la méningite dans la ceinture méningitique de la Région africaine.

Après le lancement du vaccin contre la méningite (MenAfriVac) en décembre 2010 au Burkina Faso, plus de 58,5 millions de personnes ont jusqu’à présent été vaccinées dans six pays, notamment le Burkina Faso, le Mali, le Niger, le Nigeria, le Cameroun et le Tchad. Depuis lors, l’on a notifié aucun cas de méningite à méningocoque de type A chez les sujets vaccinés.

Dans l’allocution prononcée à l’occasion du lancement de la campagne MenAfriVac à Cotonou (Bénin), le Dr Sambo a souligné les progrès remarquables déjà réalisés dans la Région et déclaré ceci : «L’événement que nous célébrons aujourd’hui marque un tournant dans l’histoire et attire l’attention de toute la population africaine sur le succès actuel de la lutte contre la méningite.» Le Directeur régional a ajouté que beaucoup reste à faire et que l’introduction du vaccin se poursuivra dans le cadre de la campagne de vaccination de masse qui sera effectuée dans les seize (16) autres pays de la ceinture de méningite.

Les activités planifiées à partir de maintenant jusqu’à la fin de l’année au Nigeria, au Tchad, au Cameroun, au Soudan, au Ghana, au Bénin et au Sénégal devraient toucher 54 millions de personnes additionnelles, ce qui devrait porter le nombre total de doses de MenAfrivac™ administrées à 112,5 millions.

Dans son discours de circonstance, le Président de la République du Bénin, Son Excellence Dr Boni Yayi, qui est également Président en exercice de l’Union africaine, a appelé les partenaires au développement à soutenir la mise au point de vaccins pour les autres formes de méningite, à soutenir l’introduction du vaccin dans le programme élargi de vaccination et à se mobiliser pour lutter contre la méningite et les autres maladies à potentiel épidémique.

«Je voudrais vous assurer de ma disponibilité à entreprendre le plaidoyer auprès de mes pairs chefs d’État et de Gouvernement, ainsi qu’auprès d’institutions partenaires en vue de mobiliser les ressources nécessaires pour une utilisation à plus grande échelle du nouveau vaccin», a indiqué le président béninois.

L’introduction du nouveau vaccin MenAfriVac™ dans l’ensemble des 26 pays à risque de la ceinture de méningite devrait contribuer à l’élimination de l’épidémie de méningite due au méningocoque du sérotype A (qui est responsable de 95 % de l’épidémie). Cette avancée devrait libérer des ressources de santé publique utilisées actuellement pour lutter chaque année contre la méningite, et faire en sorte que ces ressources soient canalisées vers d’autres besoins hautement prioritaires. Cela permettra également de libérer les familles des patients de la lourde charge financière qu’elles supportent pour le traitement de la méningite, qui se traduit par des pertes de revenus du fait de la maladie, de sa mortalité et des incapacités qu’elle provoque, sans oublier les coûts du traitement à long terme des patients atteints d’incapacités permanentes.

Au cours de la cérémonie, le Dr Sambo a reçu la distinction de «Commandeur de l’Ordre national du Mérite du Bénin» pour son action méritoire au service de la santé publique dans la Région africaine.


________________________________________________________________________

Pour plus d’informations, prendre l’attache de:
François Agossou, HPR, OMS Bénin, courriel : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
Collins Boakye-Agyemang, CAM/AFRO, courriel : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
Rodrigue Barry, Communication et plaidoyer, EAIP/WA, courriel : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.