Le Ministre de la Santé visite l'OMS

Le Ministre accueilli par le Représentant de l’OMS
Le Ministre accueilli par le Représentant de l’OMS

« L’OMS est le premier Conseiller du Ministre de la Santé »

Le Ministre de la Santé, SEM Ba Housseinou Hamady, s’est rendu en visite de courtoisie au siège de l’OMS. Il était accompagné par le Secrétaire Général et le Conseiller en communication du Ministère, respectivement Mr. Sidi Aly Ould Sidi Boubacar et Dr. Cheikh Baye Ould Mkhaitrat.

Le Dr. Baptiste jean Pierre, Représentant de l’OMS en Mauritanie et l’ensemble du personnel de la représentation étaient à accueil du Ministre.

Cette visite a été l’occasion au Représentant de l’OMS de remettre au Ministre un don de médicaments qui rentre dans le cadre de la contribution de son organisation aux efforts du gouvernement pour faire face aux effets sanitaires des crises alimentaires/nutritionnelles et des réfugiés maliens du camp de Mbeira au Hodh Echargui et de montrer les facilités de communication du bureau notamment la salle de Visio conférence.

Dans son mot de bienvenue devant les médias le Dr. Baptiste a remercié le Ministre au nom Du Directeur Général et du Directeur Régional de l’OMS pour cette visite de courtoisie qui constitue un honneur et un encouragement pour le représentant et l’ensemble du personnel du bureau pays. Il a poursuivi en soulignant les relations excellentes entre l’OMS et le Ministère de la Santé.

« Nous nous considérons à l’OMS comme le premier conseiller du ministre de la Santé a-t-il poursuivi. Nous avons suivi avec intérêt les efforts que mène le gouvernement et vous-même pour asseoir le développement sanitaire de votre pays sur des bases solides. L’élaboration et l’adoption du PNDS ainsi que la signature du Compact National en sont la preuve.

L’efficacité et la dextérité avec lesquelles vous avez lutté contre les différentes épidémies qui sont survenues ces dernières années, le renforcement des districts sanitaires montrent que les choses ont changé positivement ».

En parlant du don de médicament le Dr. Baptiste a dit que le rôle de l’OMS a avant tout un rôle d’assistance technique mais qu’elle apporte des appuis surtout en temps de crise en collaboration avec le Système des Nations Unies dans son ensemble. Il a précisé que les médicaments offerts ont une valeur estimée à 106 500 000 ouguiyas. Ils sont destinés à appuyer, pour une partie, les efforts du pays pour faire face à la crise nutritionnelle alimentaire dans le cadre du plan d’urgence ‘l’Emel’ (espoir), dans les wilayas (régions) du Brakna, du Gorgol, de l’Assaba et du Guidimagha. L’autre partie est destinée aux structures sanitaires en charge des réfugiés maliens installés à la frontière sud est du pays.

Le représentant de l’OMS a réitéré l’engagement de son organisation et de l’ensemble des partenaires techniques et financiers pour soutenir et accompagner les efforts de la Mauritanie pour bâtir un système sanitaire robuste et juste.

En réponse à ce mot de bienvenue le Ministre de la Santé SEM Ba Housseinou Hamady a remercié l’OMS pour l’appui constant qu’elle apporte à son ministère dans tous les domaines notamment dans l’élaboration des politiques et stratégies comme celui apporté dans l’élaboration du PNDS, dans la vaccination.

Il a souligné le dynamisme de la relation qui lie le Ministère à l’OMS avant de saluer le rôle du Représentant qui s’est investi personnellement pour en faire une relation exemplaire. Il a remercié l’OMS pour le don de médicament destiné à la prise en charge de des réfugiés maliens dans le Hodh Echargui et la malnutrition aigüe sévère dans les 4 willayas concernés.

Il faut souligner que ces médicaments d’une valeur globale de 106 500 000 Ouguiyas seront acheminés par l’OMS au camp des réfugiés de Mbeira pour une partie alors que l’autre sera acheminée sur les quatre Wilayas du Brakna, du Gorgol, de l’Assaba et du Guidimagha.

Ils font partie d’un effort que l’OMS a entrepris pour aider le Ministère de la Santé dans la lutte contre les méfaits de la crise nutritionnelles/alimentaire survenue à la suite du déficit pluviométrique enregistré en 2011. Crise qui fut aggravée par l’arrivée des réfugiés maliens fuyant le conflit qui a éclaté au Nord du Mali. Un total de 634 350 US$ soit 183 961 500 ouguiyas a été mobilisé par l’OMS pour répondre à cette crise. L’OMS a pu dans ce cadre organisé deux formations de haut niveau sur la prise en charge de la malnutrition aigüe sévère qui ont été suivi par des formateurs (universitaire, nutritionnistes, pédiatres, points focaux nutrition des régions concernées et autres professionnels) et des prestataires de service de santé venus de l’intérieur du pays.

Le Ministre de la Santé visite lOMS [pdf: 1.06 MB]